Print Friendly, PDF & Email

 Décembre 2018

Le temps est de saison, pluvieux et sombre. Il est temps de se constituer sa pile de livres à lire, emmitouflée sous sa couette et son verre de bon vin à proximité. Voici les coups de coeur de Claire Renaud de la librairie Atmosphère à Genève, entre photo et émotions…

Les femmes artistes sont dangereuses, de  Laure Adler & Camille Viéville

Après ses livres « Les femmes qui lisent sont dangereuses »,  « Les femmes qui écrivent sont dangereuses » et « Les femmes qui aiment sont dangereuses », Laure Adler récidive et nous offre de re-découvrir avec  la docteure en histoire de l’Art Camille Viéville, ces femmes artistes qui ont révolutionné l’art.

Une cinquantaine d’entre elles nous sont présentées dans ce livre qui s’accompagne de magnifiques illustrations. Un ouvrage indispensable !

Editions Flammarion

Souvenirs d’un chasseur de trésors littéraires, de Jean-Claude Zylberstein

Parce qu’il était le directeur de collections fabuleuses, telles que Domaine Etranger ou Grand Détective chez 10-18, parce que ce livre se lit d’une traite tant il est passionnant… Vous découvrirez son parcours marqué par les livres et la musique, ces rencontres qui vont des musiciens aux écrivains, son humour et sa modestie.

A offrir à tous les amoureux de la littérature.

Allary Editions

Laissez-moi, de Marcelle Sauvageot

Les éditions  Libretto fêtent leurs vingt ans et marquent le coup en publiant huit grands romans de leur catalogue  en simili-cuir et dans de jolis tons. Le livre de Marcelle Sauvageot qui mourut à trente-quatre ans, emportée par la tuberculose quelques semaines avant la parution de la deuxième édition de son unique oeuvre littéraire, en fait partie.

Une jeune femme soignée dans un sanatorium reçoit de son homme aimé ces mots : « Je me marie…Notre amitié demeure…»

« Laissez-moi » est une réponse écrite dans une langue magnifique, une lecture qui fait du bien à nos cœurs blessés.

Editions Phébus/Libretto

Ganda, d’Eugène

C’est l’histoire folle d’un rhinocéros parti d’Inde pour rejoindre la ménagerie du roi Manuel Ier du Portugal, en caravelle! Un cadeau diplomatique de deux tonnes et demie qui ne passe pas inaperçu et aiguise les imaginations…

Ce roman haut en couleur se lit d’une traite tant il est passionnant, plein d’humour et résonne puisque nos grands de ce monde ne sont pas loin de ressembler à ceux de l’époque. Et derrière ce ton ironique et cette histoire réelle et loufoque se cache toute la bêtise humaine qui traverse les siècles.

Editions Slatkine

Elsa mon amour, de Simonetta Greggio

Un très bel hommage à Elsa Morante, écrivain, poète et traductrice, et aussi à toute une époque foisonnante culturellement. C’est un roman passionnant qui nous permet de plonger dans son histoire personnelle et celle de l’Italie. L’écriture est chaleureuse et le style est sobre et juste.

On n’a qu’une seule envie : relire ce grand écrivain et partir à Rome.

Editions Flammarion

Tu t’appelais Maria Schneider, de Vanessa Schneider

Voici un livre très pudique et intime de Vanessa Schneider sur sa cousine : Maria Schneider. Maria Schneider, c’est d’abord un visage sauvage, insolent et fragile qui sait capter la lumière. Malheureusement, on ne retient de cette actrice très particulière qu’un seul film (Le dernier Tango à Paris) alors qu’elle a joué dans Profession Reporter (Antonioni), Violanta (Daniel Schmidt), etc.

Un ton juste et adéquat, sans prétention. On apprend beaucoup sur ces années 70, sur Maria Schneider et sa personnalité haute en couleurs et son rapport au cinéma. Alain Delon et Brigitte Bardot l’ont entourée et soutenue par exemple.

Un beau livre qui lui rend un bel hommage digne d’elle.

Editions Grasset

Apprends-moi à danser, de Louis de Saussure

«Apprends-moi à danser» fait graviter tout un monde autour de la vieille Genève où se sont rencontrés une jeune princesse russe dont la famille porte le poids de l’exil, et un aristocrate de la haute ville revenu après avoir traversé la guerre en France. C’est un livre touchant, sensible et nostalgique que nous offre Louis de Saussure. Mais aussi un livre intime où se mêlent souvenirs d’enfance et réflexions et où on y côtoie ses parents, sa famille genevoise et russe, ses rencontres et son amour pour la Grèce, son « Orient » à lui. Nostalgique du passé mais tourné vers un avenir plein de promesses, le titre le résume très bien à lui tout seul; il est tiré du film Zorba le grec : apprends-moi à danser, quand tout va mal et qu’il ne reste plus rien.

Cette lecture est comme un album de photos de famille qu’on découvre et on n’a aucune envie de le refermer.

Editions de l’Aire

Avez-vous lu les classiques de la littérature ? de Soledad Bravi et Pascale Frey

Soledad Bravi et Pascale Frey ont décidé de résumer pour nous les classiques de la littérature, de « La métamorphose » de Kafka aux « Malheurs de Sophie » de la comtesse de Ségur en passant par « La Princesse de Clèves » de Madame de La Fayette . Elles s’y mettent à deux, l’une dessinant, l’autre écrivant… De cette collaboration naissent de petites fiches de lecture claires et pleines de cet humour qu’on aime tant.

On se délecte !

Editions Rue de Sèvres

Marcel Imsand Intime, de Marie-Josée Imsand

Magnifique ouvrage posthume qui rend hommage à ce grand photographe de l’âme.

On ne peut rester insensible à ses photos tant elles sont fortes en émotion. On tourne les pages de ce très beau livre, on se promène dans son atelier en compagnie d’inconnues, de personnages célèbres ou avec sa famille… L’intensité et la force de la photo sont toujours les mêmes.

Un très beau livre à offrir qui nous enchante et nous transporte.

Editions Favre

Martyrs – les reliques oubliées, de Carole Alkabes

De nos jours la mort n’existe pas et on préfère ne pas en parler, sujet TABOU.

Cet ouvrage original nous présente les reliques de Saints exhumés des catacombes romaines en Suisse. Car il fût un temps où les Helvètes célébraient d’or ou d’argent ces corps martyrs.

Drôle de sujet, me direz-vous mais c’est un travail de longue haleine et magnifiquement illustré par la photographe Carole Alkabes qui nous permet de renouer avec la mort.

Editions FAVRE

Librairie Atmosphère

Rue Saint-Léger 1,

1205 Genève

tel : 022 436 84 42

info@librairieatmosphere.ch

Horaires :

Lundi : 12h-18h

Mardi-Vendredi : 9h30-19h

Samedi : 10h30-18h

La devise de Claire Renaud : « lire, c’est vivre ! »