Print Friendly, PDF & Email

Les propositions d’Isabelle Stroun, Fondatrice du Salon d’études culturelles

Les cours 2019/2020 ➦  https://www.open-world.ch/lesalon/

Cours du Salon Culturel de Champel à ne pas louper :

 *Théâtre occidental, qui se penche sur la place du théâtre aujourd’hui:

le théâtre est-il en marge, à contre-courant du système économique et politique, ou est-il au service du système en place?

* Histoire de l’Art qui aborde la peinture de façon thématique.

JANVIER

Au Théâtre du Crève Coeur : du 24.01 au 09.02, découvrez « Huis Clos » de J-P Sartre. Dans ce classique existentialiste, la plus belle pièce de Sartre, un homme et deux femmes vont se découvrir tels qu’ils sont perçus par les autres dans un jeu de miroirs. >>>

Au Théâtre de Carouge : du 08.01 au 19.01, « Le roi se meurt » d’Eugène Ionesco. En 1962, Ionesco écrit Le Roi se meurt pour porter à la scène le drame d’une agonie et explorer l’angoisse humaine face à la mort, quand l’homme est ramené à sa condition fondamentale. Et pourtant la pièce n’est pas que triste car elle est traversée par l’humour ! >>>

« Au Théâtre du Grütli : du 14.01 au 09.02, « Festival GO GO GO » : trois jours de spectacles contemporains. Tout est gratuit ! >>>

FEVRIER

 

Au Théâtre Alchimic, du 18.02 au 15.03, « Pièce en Plastique »  de Marius Von Mayenburg. Encore une comédie sur la famille. Un couple engage une femme de ménage qui rend de plus en plus de place et de pouvoir au sein de la famille. >>>

Au Théâtre du Grütli, du 24.02 au 08.03, « Louis(e) » de Trisha Leys et Rachel Gordy. Comment être reconnue par le monde de l’art quand on est… une femme ? Comment tenter de devenir soi-même à travers des personnages créés de toutes pièces et pourtant issus de soi ? C’est ce double questionnement qui est à l’origine du projet de Rachel Gordy, comédienne qui vit à Genève, et de Trisha Leys, metteuse en scène qui vit à New-York. Les deux femmes vont être guidées par la figure de Louise Bourgeois, plasticienne française émigrée à New York, et devenue l’icône de toute une génération d’artistes, notamment avec ses sculptures monumentales d’araignées, intitulées maman… >>>

Au Théâtre Saint-Gervais, du 06.02 au 16.02 , « Je vous ai préparé un petit trud Bio » de Matielle Pinsard. Marielle Pinsard revisite la pièce de boulevard et critique les bobos de gauche, sujet qu’elle connait bien puisqu’elle affirme en être une elle-même ! La pièce est la suite de celle qu’elle avait créée en 2008 : cinq amis passaient une soirée arrosée à refaire le monde. Marielle a voulu imaginer comment, dix ans plus tard, ces personnages ont évolué. Ils ont maintenant cinquante ans et tous les thèmes à la mode sont abordés au cours du repas qu’ils partagent : écologie, altermondialisme, gilet jaune etc… >>>

A la Comédie, du 18.02 au 08.03, « Tartuffe et Dom Juan ». La compagnie Les Fondateurs s’empare des classiques et vous propose deux pièces de Molière en alternance. >>>

MARS

Au Théâtre Saint-Gervais, du 11.03 au 13.03, « Bösiness » de Philippe Witch. Ce spectacle atypique est un opéra rock qui met en scène le double maléfique de l’artiste, Böse Witch et se propose de montrer l’obsession contemporaine infernale du paraître ainsi que le besoin viscéral de reconnaissance. Les personnages y singent le succès, la croissance néo libérale et les jeux de pouvoir. Formé à la Manufacture, Philippe Witch a reçu le prix de la performance en 2015. >>> 

A la Comédie, du  17.03 au 24.03, « Le Présent qui déborde »  (Notre Odyssée II) de Christiane Jatahy. Le présent qui déborde est l’odyssée, celle de ces femmes et ces hommes, de ces enfants, qui traversent les frontières à la recherche d’un lieu sûr dans lequel ils puissent recommencer leur vie. Christiane Jatahy est allée les filmer dans des lieux de passage, des camps de réfugiés, des lieux de transit, en Palestine, en Grèce, au Liban…. Entre théâtre et cinéma, entre fiction et documentaire, entre présent et passé, ce spectacle a eu un succès retentissant au festival d’Avignon en 2019 ! >>>

Au Théâtre de Carouge, du 03.03 au 29.03, « La Fausse Suivante »  de Marivaux, mise en scène de Jean Liermier. Lélio doit épouser la Comtesse, mais on lui parle d’une « demoiselle de Paris », beaucoup plus jeune, riche et belle… Afin qu’il n’ait pas à rompre sa promesse et payer dix mille livres de dédit, il demande de l’aide à un jeune chevalier, afin qu’il la séduise et que ce soit elle qui rompe son engagement. «J’ai guetté dans le cœur humain toutes les niches différentes où peut se cacher l’amour lorsqu’il craint de se montrer, et chacune de mes comédies a pour objet de le faire sortir d’une de ses niches.» dit Marivaux . L’obstacle à l’amour n’est pas extérieur mais réside dans l’amour propre des personnages. La lutte se fait dans le cœur des jeunes gens, le sentiment se réfugie dans le subconscient, mais, parce que sa force est irrésistible, il émerge peu à peu à la conscience. >>>

Au Théâtre de Marionnettes, du 25.03 au 29.03, « Frères ». Théâtre d’objet : En 2016, deux petits-fils vident la cuisine de leur grand-père décédé. Autour d’un café, ils évoquent le coup d’état de Franco et la guerre civile qui jettera sur les routes de l’exil leur grand-père. Ces souvenirs et des non-dits se matérialisent par des kilos de café et de sucre répandus au fil du récit. Sur la table à manger, les ustensiles deviennent protagonistes, les morceaux de sucre se font bombes ou barricades, le café moulu terre brûlée ou nuée d’espoir. Spectacle récompensé par le Prix du Festival Momix en 2017. >>>

Au Théâtre Alchimic, du 19.03 au 07.04, « Misery » de Stephen King, Ce thriller connu raconte l’histoire du célèbre auteur d’une série de romans, dont l’héroïne s’appelle Misery, qui décide de la faire mourir dans son dernier manuscrit afin de passer à autre chose. Il se fait alors séquestrer par une de ses grandes admiratrices, dangereusement déséquilibrée, qui veut le forcer à ressusciter son héroïne préférée devenue indispensable à sa vie. >>>

Bons spectacles à tous !

monica de cardenas, silvia gertsch, artgeneve 2020, salon d'art
Théâtre au jardin - le Rosey
Christina Oiticica
Hodler Pully
chaplin's world
SIHH