[av_post_meta]

“Tout tout tout, vous saurez tout sur l’ intestin …

Le sot et le malin,

Le grêle, le gros,

le laid, le beau…”

L’ouvrage original et passionnant de cette jeune médecin, évoque irresistiblement la chanson de Pierre Perret sur le thème du “p’tit chose et des deux orphelines”

L’intestin, ce deuxième cerveau, star de l’appareil digestif est observé, disséqué, expliqué dans ses moindres details. Aucun repli n’échappe à l’oeil de lynx de notre exploratrice en boyaux. Celle-ci ne se contente pas de constats, elle nous offre aussi des conseils judicieux pour vivre en parfaite amitié avec ces tubes longs de plusieurs mètres.

Cerise sur le gâteau: des shémas et des dessins précis, clairs et pétillants d’humour, illustrent parfaitement le texte. Ils sont réalisés par Jill, la soeur de l’auteur.

Un best-seller de trois cent quarante pages sur un tel sujet, c’est un exploit! Mais attention! Ce n’est pas un roman. Alors, en cas d’overdose de navigation en mer intestine, regagnez la terre ferme,  vous replongerez ensuite avec un plaisir renouvelé!

Le charme discret de l’intestin, Giulia Enders, Actes Sud, 2015