Print Friendly, PDF & Email

En caravane S bleu

Pour les soirées au coin du feu, rien ne vaut un livre drôle et… ensoleillé !

Le roman désopilant d’Elizabeth von Arnim, paru il y a plus d’un siècle, est un formidable remède contre la sinistrose indissociable des mois d’hiver.

Voici le baron Otto von Ottringel, officier de l’armée prussienne, emmailloté dans une multitude d’idées toutes faites, qu’il dispense généreusement aux infortunés qui croisent sa route. Un exemple ?

« Les femmes n’ont pas la faculté de raisonner… Cette soumission à l’instinct les entraineraient dans de grands dangers, si leurs maris n’étaient pas là pour les remettre dans le droit chemin qu’ils illuminent à la façon de secourables et intelligents vers luisants ».

Flanqué d’une épouse soumise, la transparente Edelgard, notre tyranneau au petit pied, part découvrir la campagne anglaise en compagnie de quelques autres originaux. Cette joyeuse troupe se déplace en roulotte et ce périple émaillé d’imprévus, raconté avec une mauvaise foi confondante par l’intéressé, est un grand moment de joie et de fous rires !

Cent ans plus tard, je ne suis pas certaine que la tribu des mammifères à grands principes et petite tête, ait définitivement disparu…

Qu’en pensez-vous ?

Dominique de Margerie, septembre 2015