Print Friendly, PDF & Email

Julie Vasa – Octobre 2016

Vampire en pyjama

Le groupe  se produira à Annemasse le samedi 8 octobre 2016 à 20h30. Les billets peuvent être achetés en ligne : http://www.chateau-rouge.net/infos-pratiques/billetterie

En plein lancement de son film « Jack et la mécanique du cœur », un projet qui l’a mobilisé six années durant, Mathias Malzieu, flamboyant leader d’un groupe de rock, surnommé « l’homme volcan » tant il déborde d’énergie, ne peut plus ignorer une fatigue intense qui le terrasse, des difficultés respiratoires et le diagnostic est alors rapidement posé : aplasie médullaire. Deux mots qui changent tout, un univers qui bascule…

Face à cette maladie auto-immune très rare qui détruit la moelle osseuse d’une personne et la rend donc vulnérable à tout virus, une seule issue envisageable, remplacer le sang malade par un sang sain, à défaut de pouvoir guérir le sien. Et ainsi recourir à une greffe de moelle osseuse, en trouvant un donneur compatible. Véritable challenge !

Comme un présage, une prophétie, Dionysos, nom du groupe de Mathias Malzieu, est le Dieu grec qui est né deux fois : exactement ce qui lui est arrivé. Le «Journal d’un vampire en pyjama» est donc le sien, celui qu’il a tenu jour après jour dès l’annonce de la maladie et qui lui a permis d’endurer ses périodes d’isolement en chambre stérile. Le vampire est la créature qui se nourrit du sang des autres. Et c’est exactement ce qu’a fait Mathias, dans l’attente de chaque transfusion qui lui était vitale. Le ton est donné d’emblée : si ce qu’il a vécu est terrible, il n’en a pour autant pas perdu son humour, à aucun moment. Certes, ce vampire fait peur mais le pyjama est là pour rassurer.

Et c’est ce mélange qui rend son récit si attachant et touchant. Mathias Malzieu livre son histoire, celle d’un homme presque comme les autres, amoureux et sensible, débordant d’énergie à la limite de l’hyper-activité semble-t-il et fauché brutalement par une grave maladie le menaçant de mort imminente. Un appétit de vivre à toute épreuve et une volonté colossale lui ont permis de désarmer Dame Oclès, la mort personnifiée qui vient hanter ses nuits noires lors de sa maladie. Même si certains passages sont particulièrement émouvants, comme l’évocation de sa mère disparue trop tôt ou encore son empathie non feinte à l’égard de ceux qui l’ont véritablement entouré et accompagné, notamment sa compagne Rosy, l’auteur laisse de côté tout pathos. Loin de nous attrister, sa plume n’a de cesse de nous faire sourire : des jeux de mots, un humour indéfectible et, surtout, de la poésie à profusion égrènent chacune des lignes de ce journal avec, en filigrane un véritable éloge de la littérature. Autant d’éléments qui font de ce livre un de ceux qu’on n’oublie pas.

Une seule envie après avoir refermé le journal de Mathias Malzieu, lui envoyer tous nos vœux de bonheur pour cette nouvelle vie qui s’offre à lui, et vite le découvrir sur scène avec son groupe, sur son inséparable skateboard et plonger à nouveau dans son univers si particulier au son du ukulélé qu’il affectionne tant !

Journal d’un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu, Albin Michel, janvier 2016, 240 pages

Dionysos en concert>>> cliquez ici


Mathias Malzieu est un artiste français. Il est le chanteur du groupe de rock français Dionysos. Son ouvrage, «Journal d’un vampire en pyjama», a reçu le Prix essai France Télévisions 2016 ainsi que le Prix Jean Bernard de l’Académie de médecine 2016.