Print Friendly, PDF & Email
[av_post_meta]

En cette période agitée, quoi de plus réconfortant que de se plonger avec délice dans l’un des classiques de Noël, La vie est belle de Frank Capra ? On vous le promet : que du bonheur…

Inspiré du cultissime Un chant de Noël de Charles Dickens, La Vie est belle fait partie de ces films que l’on peut visionner encore et encore, sans se lasser, tant l’humanisme de l’œuvre nous touche en plein coeur.

Rappelez-vous, Georges Bailey, incarné par le séduisant James Stewart, a renoncé à tous ses projets de voyage et d’évasion pour se dédier corps et âme à l’entreprise de son père, une maison de crédit à la construction. Il aura tout sacrifié au bonheur des habitants de sa ville, les protégeant de l’horrible Potter – l’affeux Scrooge du roman de Dickens – qui ne poursuit qu’une idée, faire main-basse sur la ville. Alors, quand malencontreusement son entreprise se trouve à deux doigts de la faillite, il est désespéré. Un soir de Noël, acculé, ruiné, dévasté, il pense commettre l’irréparable. C’est à ce moment-là qu’un ange de second choix, en quête de sa paire d’ailes, descend sur Terre pour lui montrer ce que serait le monde sans lui et à quel point ses proches souffriraient de son absence. Si le Chant de Noël de Dickens mettait en scène un esprit de Noël qui prouvait à Scrooge de quelle manière son entourage se porterait mieux sans lui, le postulat est ici inverse.

la-vie-est-belle-3

J’ai toujours cru qu’avec de petits moyens, on pouvait faire une œuvre importante” lui a dit un jour son père. Et c’est bien le cas, George va s’en rendre compte grâce à son ange gardien.

Alors oui, La vie est belle est un film romantique, pétri de bons sentiments, mais quel plaisir de le redécouvrir et de se laisser emporter par l’humour si british de James Stewart ! Un conseil, installez-vous confortablement dans votre canapé avec une tasse de thé, un joli feu de cheminée et le tour est joué, la vie est belle et les festivités de Noël peuvent commencer !


La vie est belle (It’s a Wonderful Life) est un film américain de Frank Capra sorti en 1946, avec James Stewart, Donna Reed, Lionel Barrymore notamment. Il a été récompensé de cinq oscars. Durée : 130′