Print Friendly, PDF & Email

la-palais-des-ombresC’est l’hiver et sa palette de noirs et de blancs… Pour retrouver les couleurs de la vie, laissez-vous entrainer vers le palais des ombres…

Maxence Fermine est un enchanteur. Son univers est peuplé de poètes, d’aventuriers, de rêveurs et de funambules.

Dans son dernier livre, c’est autour de Nathan, un jeune marionnettiste, que l’auteur drape les pans d’un lourd secret familial.

Un mort encombrant, une jolie violoniste, des vieillards énigmatiques, une maitresse sans amant, et un mystérieux illusionniste dansent avec le montreur de diables et de fées.

D’un coup de baguette magique, Fermine répand une poussière d’or sur les rues grises de Paris et transforme un artisan modeste et taciturne en héros triomphant.

Quoi de mieux pour secouer la morosité des temps ambiants ?

Dominique de Margerie, février 2015

« Le Palais des Ombres » Maxence Fermine, Editions Michel Lafon 2014