Print Friendly, PDF & Email

Avion Malte 2018
©Lali

Notre curiosité insatiable nous a une fois de plus mené à rencontrer une personnalité pleine d’humanité et de positivité retranscrite dans son expression artistique : Nicolas Bamert, alias l’Original. C’est lors des portes ouvertes de son atelier à Montreux que nous avons fait la connaissance de Nicolas Bamert. Situé dans une ancienne usine électrique de 4 étages, sur les hauteurs de cette jolie ville de la Rivièra vaudoise, l’espace créatif de Nicolas est incontournable. On en prend plein la vue, avec des oeuvres multiples et variées (dessins, peintures, photos, sculptures, graffitis) envahissant murs, sols et plafonds!

Un bric à brac d’artiste, où l’on trouve absolument tout le nécessaire pour créer : pots de peinture, sprays, pinceaux, feutres, crayons, pochoirs, papiers, plastiques…la liste est longue! Le petit-fils spirituel du célèbre duo Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely (ses idoles depuis toujours) s’est surtout fait remarquer au travers de ses installations, et de grandes fresques colorées, en Suisse et à l’étranger (Berlin, Londres, Malte..). Ce doux rêveur s’éclate dans la mise en scène de lieux désaffectés, et sur des supports en tous genres (murs, caves, avion, cuves à vins,….).

Ses messages sont porteurs d’amour, de rêve, de poésie. Avec l’Original, “A bas la morosité”! Avant de s’envoler pour ses vacances vers l’Inde aux milles couleurs, Nicolas a accepté de se livrer au jeu des questions réponses, d’une manière décontractée, pour vous parler un peu de son passé, beaucoup de son présent, et, qui vivra verra…

Sonia Jebsen : Si je m’adresse à Nicolas, quelle fut votre vie avant la naissance de l’Original ?
Nicolas Bamert : Il y a bien un avant et un après Nicolas (sourire). Rien de bien particulier. Gymnase, apprentissage, école d’ingénieur, employé dans une entreprise, la routine quoi! Des rêves déçus, une carrière de footballeur avortée, mon travail d’ingénieur en bâtiment fait sans véritable passion. Je me suis rendu compte que je n’étais pas sur le bon chemin de vie, pas celui qui me rendrait heureux. L’envie de créer fut la plus forte et je pars vivre à Berlin en 2014, une ville où les artistes ont toute liberté pour s’exprimer.

Sonia Jebsen : Si je m’adresse à l’Original, comment vous décrivez-vous ?
L’Original : Nicolas est bien sûr au coeur de cette métamorphose, l’Original m’a permis de m’exprimer publiquement tout en restant incognito au début. Je me suis créé ce personnage reconnaissable vêtu en noir et blanc : bonnet noir, petites lunettes rondes, tee-shirt blanc, pantalon noir à bretelles. Au travers de mon travail, de mes installations, Nicolas est le dieu de cet univers. L’Original, lui, est l’artisan, l’ouvrier indispensable à la concrétisation de mes projets. Il joue le jeu devant le public, n’a pas peur des spotlight, il fait du bon travail, mais ne se prend pas trop au sérieux!!! Mon alter ego a fait sa première apparition à Berlin en 2014 lors de l’installation de “l’Impressionnant”, un lieu désaffecté de 3000m2, que j’ai entièrement recouvert de papier journal! Un gros succès!

La tête dans les nuages
Nicolas Bamert/L’original
2014

Sonia Jebsen : Vous possédez un atelier à Montreux. Y êtes-vous au quotidien ? Est-il ouvert au public ?
Nicolas Bamert/l’Original : Je ne suis pas sédentaire, j’adore bouger. Je suis en atelier lorsque c’est nécessaire pour mon travail, sinon, en extérieur, à l’étranger pour la réalisation de mes fresques ou de mes mandats. Mon atelier n’est pas ouvert au public, uniquement sur rendez-vous. Chaque année, l’Association Taulan Art Factory dont je fais partie organise 3 portes ouvertes, et à cette occasion mon espace “Original Flash gallery” accueille les visiteurs durant un week-end. Le public a peu de temps mais cela convient à mon caractère toujours en mouvement.

Sonia Jebsen : Quelle est votre actualité fin 2018? Et quels sont vos projets pour l’année 2019 ?
Nicolas Bamert/L’Original : Après plus de 4 ans de travail à plein régime, je m’octroie 2 semaines de vacances en Inde. Mais j’espère trouver un spot à peindre dans la région de Goa! Je n’aime pas dévoiler mes projets, et je privilégie l’effet de surprise. Quant au futur, c’est trop loin pour moi. Je vis à fond dans le présent. Je suis très heureux d’exposer pour la première fois à Genève, à la Cedart Gallery, située aux Ports Francs, et ceci jusqu’au 1er février. Vous êtes chaleureusement invités à y vivre une expérience d’immersion dans une installation à l’entrée de la galerie. Il est également prévu une exposition à Morges,du 21 février au 24 mars, à l’Espace 81. Un clin d’oeil à la ville de mon adolescence. Le public y découvrira une rétrospective sur mon parcours et mes réalisations depuis 2005.

Exposition à la Cedart Gallery
Genève
http://cedartgallery.com/fr/

Sonia Jebsen : Si je m’adresse à Nicolas et à l’Original, y a t’il une différence entre les deux personnalités ? Ou finalement, vivez-vous en totale osmose ?
Nicolas Bamert/L’Original : Au fil du temps, ces personnages ont appris à se connaître et à vivre dans le même corps! L’Original m’a apporté la confiance en moi indispensable. Un véritable tremplin! Grâce à lui, Nicolas ose s’exprimer avec force et estime. L’Original est un bouclier pour l’homme discret que je suis..un homme qui a besoin de créer, de partager du positif et du bonheur avec les autres sans se mettre totalement à nu. Peut-être est-il mon guide, un idéal à suivre ?

Sonia Jebsen: Vous gérez votre carrière artistique seul, y a t’il un message que vous aimeriez envoyer à de potentiels sponsors pour les temps à venir ?
Nicolas Bamert/L’Original : C’est exact, je suis seul aux commandes de ma vie artistique. Mais l’enfant que je suis a demandé au Père Noël de m’envoyer un mentor, un sponsor qui croit en mon univers et m’aide à le développer. Ce ne sont pas les idées et les projets qui me manquent, mais faute de moyens, il me faut patienter! J’ai de grandes ambitions en matière de performances et je garde l’espoir. Mon message est le suivant : Ayez confiance en mon travail, ayez confiance en moi, pariez sur Nicolas Bamert et son alter ego, L’Original, un duo haut en couleurs et en rêve, créant la magie partout où ils passent.

Au moment où nous écrivons l’article, Nicolas Bamert/ l’Original, est toujours en balade en Inde. Vous pouvez le suivre sur ses comptes https://www.facebook.com/nicolas.bamertm et https://www.instagram.com/nicolasbamert/ Les photos sont toujours belles et les messages très vitaminés! Nous nous sommes rendus à la Cedart Gallery, à Genève pour découvrir l’exposition en cours. Nous tenons à remercier sa directrice pour son accueil chaleureux et pour la visite. L’espace est vraiment très agréable, et Nicolas Bamert y a apporté sa belle touche de couleurs et de poésie. Nous nous réjouissons de suivre les prochaines aventures créatives du Maître Original, peu importe où le vent l’emmène à travers le Monde.

Nicolas Bamert dans son atelier – octobre 2018

Atelier de Nicolas Bamert, l’Original

Taulan Art Factory

Rue de la Baye, 7

1820, Montreux, Suisse

mail : nicolas.bamert@bluewin.ch


Exposition à la Cedart Gallery jusqu’au 01/02

Route du Grand-Lancy, 6a

Les Acacias, Genève

tel : +41 (0) 79 292 90 49

mail : helene@cedartinvest.com