Print Friendly, PDF & Email

Otages intimes p3

« Il a de la chance. Il est vivant. Il rentre. »

C’est par ce bref constat que démarre l’histoire bouleversante d’Etienne, un otage tout juste libéré.

Son retour à la lumière, ponctué de souvenirs violents, d’interrogations sans réponses, s’effectue quelque part dans la campagne de France, là où bat le cœur de la maison qui l’a vu naitre et grandir. Sous le regard attentif et inquiet de ceux qui l’aiment, Etienne réapprend à vivre.

Mais peut-on partager ce qu’on ne peut pas décrire ? Comment avancer quand l’angoisse, la peur et la haine se font trop lourdes ? Est-on jamais totalement libre ?

Des questions essentielles qui nous sautent au visage et nous rappellent des visages meurtris et las de victimes enfermées sans raisons ni explications.

Une belle écriture, des images teintées de poésie, un rythme court, incisif parfois, mettent en valeur ce récit dont on ne sort pas indemne.

Un prix pour Madame Benameur !

 « Otages Intimes » Jeanne Benameur. Actes Sud,2015

Dominique de Margerie, septembre 2015