[av_post_meta]

Lila Ribi

« Encore un nouveau documentaire sur l’écologie, donneur de leçon et bien pensant » pourraient croire certains. Et bien, non. Le film “Révolution silencieuse” de Lila Ribi qui sort sur nos écrans est avant tout l’histoire d’un parcours personnel, celui de Cédric, qui a repris la ferme de ses parents, spécialisée dans la production laitière et qui ressent l’envie et le besoin de faire autre chose… Il va alors se lancer dans la culture de blés anciens.

Mais attention, cette révolution personnelle et familiale, ne se fait pas en un jour. Et c’est la force du documentaire : suivre Cédric pas à pas, nous montrer comment il construit son projet, se documente, assiste à des réunions, trouve des appuis (ou des embûches ?)… et se lance. Nous partageons ses enthousiasmes, ses doutes, une forme de foi, mais aussi l’évolution de son entourage à commencer par celle de son épouse dont les appréhensions vont peu à peu s’effacer.

Un film profondément optimiste qui nous donne envie de réfléchir à nos propres révolutions intimes, pour nous sentir en adéquation avec nous-même et notre temps.

Entretien avec Cédric Chezeaux, protagoniste principal du film et président de Biovaud

Bio Vaud, c’est quoi ?

Bio Vaud est l’association des producteurs bio du canton de Vaud dont elle représente et défend les intérêts. Elle promeut également les produits issus de l’agriculture biologique. Bio Vaud est membre de Bio Suisse, l’organisation faîtière propriétaire du label “bourgeon”, symbole des produits bio certifiés en Suisse.

www.biovaud.ch

BTL : Pourquoi avoir accepté de devenir, avec votre famille, l’élément principal d’un film documentaire ?

Cédric Chezeaux : La réalisatrice nous a touché par sa sensibilité, son ouverture d’esprit et nous sommes rapidement entrés en complicité avec elle. Ensuite il y a en nous aussi une envie de faire mieux connaître l’agriculture et de redonner aux paysans une place juste au niveau de notre société. Nous voulons rappeler que ce sont ceux qui nous nourrissent.

BTL : Quelle a été la goutte d’eau qui vous a décidé à tenter l’aventure des semences nouvelles ?

Cédric Chezeaux : Les semences sont la source de toute chose en agriculture et je voulais redevenir maître de ma destinée en semant celles qui me plaisent. Il est  important pour moi de m’affranchir le plus possible de toute dépendance. L’élément déclencheur a été la découverte de pains issus de farine d’amidonnier, dont l’aspect, le goût et le côté nutritionnel n’a rien à voir avec ce que je connaissais. Cela m’a émerveillé.

BTL : Quelle est votre philosophie de vie ?

Cédric Chezeaux : Ma philosophie de vie? Je préfère la vivre au présent…  La solution à chaque chose est en nous, oser la connexion avec soi et vivre le moment présent.

BTL : Quel regard posent vos enfants et votre épouse sur votre engagement ?

Cédric Chezeaux : Je pense qu’ils sont fiers… et rassurés de savoir que nous avons en nous les clés de notre réussite personnelle. Ils voient aussi les limites humaines en toute chose et surtout la dynamique qui émane des rencontres.

BTL : Et pourquoi être président de BioVaud ?

Cédric Chezeaux : Ce n’est pas vraiment moi qui ai choisi mais plutôt la vie qui me demandait de porter pour un temps ce relai… en endossant cette fonction. Cela m’apprend beaucoup sur la vie et les rapports humains et je suis très bien entouré par des personnes compétentes et humainement de grande valeur.

????

Voir le film en avant-première :

Jeudi 26 janvier – 18h30 – Lausanne (Galeries 6)
Vendredi 27 janvier – 18h15 – Sion (Capitole)
Samedi 28 janvier – 18h00 – Neuchâtel (Apollo)
Samedi 28 janvier – 20h15 – La Chaux-de-Fonds (Scala)
Dimanche 29 janvier – 11h00 – Sainte Croix
Dimanche 29 janvier – 17h00 – Château d’Oex
Vendredi 3 février – 18h30 – Orbe (Urba 1)
Dimanche 5 février – 11h00 – Delémont (Cinémont)

????