Print Friendly, PDF & Email

7 janvier 2015

La date est à marquer d’une pierre noire : c’est celle d’une tragédie sanglante signée par des amoureux de la haine et de la mort. La parution de « Soumission » ce même jour, ne risque t-elle pas d’attiser les flammes de l’intolérance et de la violence ?

Dans ce roman d’anticipation, il se déroule dans un futur très proche, Michel Houellebecq brosse le portrait d’une France qui a peur. L’atmosphère est étrange, lourde aussi. Des scènes d’affrontements entre bandes rivales, de guérilla urbaines trouent la monotonie d’une vie quotidienne plutôt morose. Et voici le temps de l’élection présidentielle… Le premier magistrat du pays est musulman… Effroyable, pensez-vous ? Vous avez tort, au contraire, l’ambiance devient plus légère, le ciel n’est plus si bas.

François, le narrateur de cette fable, s’en convainc peu à peu : ce n’est pas si mal… Après tout la culture et la religion musulmane ont aussi des aspects positifs. Pourquoi se méfier de tout? Une bonne majorité des français se sent rassurée, en sécurité, La défiance qui empoisonnait les relations sociales a disparu, l’économie est en bien meilleure santé… que demander de plus ?

La liberté peut-être…

Dominique de Margerie, février 2015


« Soumission » Michel Houellebecq, Flammarion.  bythelake vous fait découvrir les premières pages…

————————-