Print Friendly, PDF & Email

© Samuel Rubio

Le jeune auteur britannique de 37 ans a écrit sa pièce Mirror Teeth en 2011. Elle a rencontré un grand succès en Grande Bretagne. En 2014 on la retrouve en Français au festival d’Avignon. Et en ce moment, vous pouvez la voir au Poche !

La pièce raconte l’histoire d’une famille bourgeoise dans son cadre Ikéa : la femme au foyer parfaite prépare des repas délicieux pour son mari qui travaille dur, et ses enfants étudiants. Le soir, ces braves gens se retrouvent joyeusement dans leur vie si belle et si idéale … sauf que le père est marchand d’armes, que les frustrations sexuelles émergent sans cesse ; la belle unité de la famille menace à tout moment d’éclater. Soit c’est parce que la jeune fille de la famille fréquente un jeune noir, soit parce que son frère universitaire est un peu mal à l’aise avec les remarques sexuelles que sa sœur lui adresse, soit parce que les parents se pensent modernes et libérés.

© Samuel Rubio

La pièce commence dans une atmosphère qui rappelle une comédie de Ionesco, ou de Pinter : l’usage des clichés dénonce la bien-pensance et le manque de réflexion généralisé. Au fil de la pièce la comédie devient sombre. Certes l’ironie est présente mais c’est surtout pour toucher à la question des rapports coloniaux : comment l’occident et les anciennes colonies gèrent-ils ce passé si proche qu’il en est toujours actuel ? Nick Gill ne propose pas de réponse mais un questionnement qui met le spectateur mal à l’aise. Le Collectif Malentendu a conçu une belle mise en scène et l’excellent jeu des acteurs est à souligner. Mais la proposition ne joue pas assez avec l’ambiguïté pour que le spectateur soit vraiment bousculé !

Ceci dit, comme il est plutôt rare de voir ce genre de pièce, je ne peux que vous conseiller de vous y rendre pour vous frotter à cet univers très décalé.

Au Poche jusqu’au 19 mars 2017

lunettes

Isabelle Stroun, Le Salon d’études culturelles à Genève

>>>Cliquez ici pour le programme 2016-2017 du Salon d’études Culturelles

Théâtre Poche

Rue du Cheval-Blanc,7

1204 Genève

tel: +41 22 310 37 59

www.poche.ch