Print Friendly, PDF & Email

Rentrée 2019 ! Que peut-on donc aller voir ?

Isabelle Stroun, Fondatrice du Salon d’études culturelles

Les cours 2019/2020 ➦  https://www.open-world.ch/lesalon/

SEPTEMBRE-OCTOBRE

Au Crève Coeur: du 24.09 au 20.10, découvrez Le malade imaginaire de Molière . Si vous avez aimé la créativité et l’inventivité de ses mises en scène précédentes avec des marionnettes et des comédiens (L’ours de Tchékov et La Cantatrice Chauve de Ionesco), ne manquez pas la nouvelle mise en scène de Cyril Kaiser qui s’attaque à Molière avec quatre comédiens hors pair qui jouent plusieurs rôles, et sept marionnettes grandeur nature, manipulées par les comédiens eux-mêmes!

Au Théâtre de Carouge : Du 27.09 au 20.10, Une des dernières soirées de Carnaval de Carlo Goldoni, mise en scène de Clément Hervieu-Léger de la Comédie-Française. Créée en 1762. Il s’agit de la dernière pièce jouée à Venise avant le départ de Goldoni pour Paris. Las des attaques que lui prodiguent les fervents défenseurs de la Commedia dell’Arte, Goldoni songe à quitter Venise. L’occasion se présente lorsqu’il est invité à Paris par les acteurs de la Comédie-italienne. Il prend alors congé du public vénitien au moyen d’une comédie….

Au Théâtre des Marionnettes de Genève, du 5.10 au 20.10 : Les funestes épousailles de Don Cristobal: Traditionnelle marionnette du sud de l’Espagne, Don Cristobal est un sulfureux mélange de Guignol et de Polichinelle. Condamné au silence sous le franquisme en raison de son potentiel autodérisoire et subversif, ce personnage folklorique et flamboyant recouvre grâce à la Compagnie Pelele toute son effronterie. (Avec le soutien de la Schaubude Berlin / PuppenFigurenObjekte (DE))

A la Comédie, du 10.10 au 14.10 : Para. Après Mission, que l’on a pu voir à la Comédie en 2015 et 2016, l’auteur David Van Reybrouck et le comédien Bruno Vanden Broecke donnent ici la parole à un soldat engagé en 1992 dans une opération internationale de pacification en Somalie. Cette pièce traite de la dérive morale sans pourtant tomber dans le réquisitoire ni dans le jugement.

NOVEMBRE

 

Théâtre de Carouge, du 1.11 au 3.11, Les Sonnets de William Shakespeare, mise en scène de Jean Bellorini et Thierry Thieû Niang. Depuis 2014, Jean Bellorini et Thierry Thieû Niang ont dirigé une centaine d’amateurs, pulvérisant les idées reçues, provoquant la joie et la fierté: Un spectacle-médiation autour des Sonnets de Shakespeare avec 25 enfants et adolescents de Genève issus de la diversité, et, en guise de décor, une vraie piscine !

Thêatre des Marionnettes, du 20.11 au 24.11 , Le Mahâbhârata, Marionnettes d’ombres indonésiennes (Spectacle joué au Théâtre du Loup). Le Mahâbhârata, c’est l’épopée fondatrice de l’hindouisme. Le plus ancien texte du monde explore, à l’exemple de la guerre fratricide entre les Pandava et les Kaurava, l’éternel destin d’une humanité ballottée entre soif de pouvoir et quête de vertu. Le wayang kulit, théâtre d’ombres indonésien, est un moment à la fois populaire et spirituel, rassemblant des spectateurs de tout âge et de toute origine … Si le Mahâbhârata traditionnel dure toute la nuit, il est présenté ici en français dans une version raccourcie, lisible à travers le prisme occidental, et enrichie de projections vidéo.!

A la Comédie, du 7.11 au 15.11 : Schmürz, d‘après « Erreur de construction » de Jean-Luc Lagarce et « Les Bâtisseurs d’empire ou le Schmürz » de Boris Vian, mise en scène de Gina Manuel Rau. Le spectacle débute par la pièce de Lagarce montée sous forme de revue underground. Puis les personnages de Lagarce se glissent dans leur nouvelle peau, celle des membres d’une famille bourgeoise dont Vian dessine l’auto-désintégration.

A La Comédie, du 28.11 au 06.12, Pièces de guerre en Suisse, de Antoinette Rychner, mise en scène Maya Bösch. L’auteure et la metteure en scène, deux Suissesses, racontent la Suisse d’aujourd’hui, son rapport à elle-même et au monde, les changements qui l’agitent, notre désir de changer ou pas, nos contradictions et nos interrogations.

Am Stram Gram, du 1.11 au 17.11, Hercule à la plage, de Fabrice Melquiot, mise en scène Mariama Sylla. La pièce a enchanté les festivaliers d’Avignon comme en témoignent de nombreux articles. Épopée du souvenir, « Hercule à la plage » passe de la narration aux dialogues. Structure éclatée dans l’espace et le temps, les héros de la mythologie y apparaissent, réveillant les super-héros d’aujourd’hui. La pièce confronte les points de vue de trois jeunes qui grandissent et se souviennent.

DECEMBRE

Le Grütli , du 4.12 au 7.12, Hamlet présenté dans sa contemporanéité.

Théâtre de Carouge, du 3.12 au 22.12 : Un conte de Noël de Charles Dickens, adaptation et mise en scène de Claude-Inga Barbey.Un génial conte initiatique, qui vous donnera du peps pour l’année à venir ! A voir en famille !

Alchimic, du 29.11 au 19.12 : Chemins de sang, de Camilo Pellegrini,mise en scène Frédéric Polier. Une comédie grinçante complètement déjantée, une version pour adultes du Petit Chaperon Rouge.

Nous nous retrouverons fin décembre pour une présentation des spectacles de janvier à juin 2020 . 

Bons spectacles à tous !