Print Friendly, PDF & Email

wild-film-afficheCheryl se perd dans une existence qui part en lambeau.

Son mari demande le divorce et devant cette dernière porte qui se referme, elle boucle son sac à dos rempli d’un passé douloureux, étouffant comme un piège.  Elle se lance sur le Pacific Crest Trail, cent jours de marche sur un chemin de randonnée qui relie le Mexique au Canada à l’ouest des Etat Unis. Plus de 1500 km de pèlerinage en solitaire, un combat contre elle-même pour se confronter à ses propres fantômes et retrouver un sens à sa vie…

Un film qui vous embarque doucement au rythme de la randonnée. Une douceur toute relative car la beauté des paysages est ponctuée de flashback qui dévoilent les épisodes tragiques et violents qui ont poussés la jeune femme dans cette spirale descendante: père alcoolique, drogue…  La nature et les paysages,  à la fois fabuleux et hostiles deviennent témoins et acteurs de ce périple à plusieurs dimensions…  Le scénario est empreint d’une grande pudeur et les réponses à cette quête du bonheur se dévoilent à travers les différentes expériences qu’elle vit lors de ce voyage initiatique.

C’est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir Reese Witherspoon, une actrice américaine qui s’émancipe de plus en plus des rôles trop faciles qui ont façonné ses débuts.  Jean-Marc Vallée, réalisateur canadien natif de Montréal, nous livre ici un film sensible et très esthétique. Il n’hésite pas à se lancer dans des sujets profonds,  son dernier film “Dallas Buyer’s Club” sorti en 2013 est à voir absolument si vous l’avez manqué.

Claire-Alice Brenac, janvier 2015

A l’affiche à Genève au Ciné17, nocturne le vendredi soir. A Lausanne au Pathé Les Galeries.

* Wild est une adaptation d’un roman autobiographique écrit par Cheryl Strayed, édité en 2012.