Print Friendly, PDF & Email

Affiche Youth

Deux vieux amis, Fred, compositeur et chef d’orchestre, et Mick, cinéaste, passent leurs vacances dans une «clinique de jouvence» chic dans les alpages suisses. Le cadre est idéal pour se laisser aller à un bilan de santé physique et… morale.

Le temps qui passe, les peurs inhérentes à la vieillesse, la mélancolie de la vie, l’improbabilité de préserver son âme toujours, les apparences trompeuses, les arrangements avec soi-même, tout ce qui a jalonné leur existence est évoqué par petites phrases, saupoudrées de-ci de-là sur un paysage magnifique.

Une très belle lumière accompagne chaque plan parfaitement cadré. Les acteurs sont simplement justes.

Pour la deuxième fois dans sa filmographie, après « This Must be The Place », le réalisateur de «La Grande Bellezza» (Oscar du meilleur film étranger en 2014), Paolo Sorrentino, s’offre un superbe casting anglo-saxon: Sir Michael Caine, Harvey Keitel, Paul Dano, Rachel Weisz, Jane Fonda… Accompagnés d’un aréopage de personnages felliniens, tour à tour tragiques et drôles, ils distillent souvenirs, soupirs et sourires avec philosophie.

Un film qui ne laisse pas de marbre, tant par sa beauté enivrante, que certains trouveront limite too much, que par sa simplicité ostentatoire ou son ostentation simple. Allez savoir… On hésite, comme toujours avec Sorrentino. On aime, on n’aime pas ce réalisateur clivant qui construit son oeuvre au sein d’un cinéma italien plutôt revigoré!

Allez-y, ne serait-ce que pour un soin régénérant des yeux, vous débattrez sur le chemin du retour, en dînant, en vous brossant les dents, jusque tard dans la nuit, voire jusqu’à la fin de vos jours…

Véronique Baligan-Bertran, septembre 2015