Print Friendly, PDF & Email

Virginie Hours – Février 2017

Grâce à Aki Shimazaki, ces écrits de vie simple, ancrés dans le quotidien japonais, nous offrent également une fenêtre sur la culture et les habitudes du pays (mariage arrangé, relations en entreprise, pink salon) ainsi que des tranches d’histoire méconnues (camps d’internement de japonais en Sibérie pendant la seconde guerre mondiale, situation des travailleurs coréens au Japon) qui nous transportent et nous donnent envie d’aller plus loin.

Pourquoi pas là-bas ?

Attention, petites perles. C’est ainsi qu’il est possible de qualifier les livres d’une centaine de pages à la couverture délicate et poétique que nous propose Aki Shimazaki, japonaise de Montréal.

Ce sentiment vient en premier lieu de son écriture. Aki Shimazaki, née au Japon, émigre au Canada en 1991 et s’installe à Vancouver, puis Toronto et enfin à Montréal en 1981 où elle apprend le français. Curieusement, c’est dans cette langue qu’elle décide d’écrire et c’est certainement cette approche d’une langue étrangère qui donne son style, très épuré et précis, avec les mêmes phrases qui reviennent comme pour nous rattraper et nous remettre dans l’histoire, comme une vague qui donne une ligne de lecture très concise.

Ses livres apparaissent également comme des livres « chorals » car elle fait le choix d’écrire des cycles romanesques ou pentalogies “Le poids des secrets“, “Au coeur du Yamato“, constituées de 5 livres qui se lisent à la fois indépendamment et ensemble. En effet, chaque livre donne la voix à l’un des personnages qui va évoquer sa propre vision de l’histoire et proposer ainsi un éclairage nouveau et imperceptible sur les secrets de chacun.

Aki Shimazaki books1

Le poids des secrets:

  • Tsubaki, 1999
  • Hamaguri, 2000, prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec
  • Tsubame, 2001
  • Wasurenagusa, 2002, Prix littéraire Canada-Japon du Conseil des Arts
  • Hotaru, 2005, Prix du Gouverneur général
  • Tsubaki (N.E.), 2005

Au cœur du Yamato:

  • Mitsuba, 2006, premier Prix de l’Algue d’Or (Saint Briac sur mer, France) en 2009
  • Zakuro, 2008
  • Tonbo, 2010
  • Tsukushi, 2012
  • Yamabuki, 2013, prix littéraire Asie de l’ADLF

Actuellement, Aki Shimazaki entame un troisième cycle avec  deux  livres déjà édités: Azami et Hôzuki.

Mitsuo Kawano, marié et père de deux enfants, travaille dans un journal culturel lorsqu’il retrouve Gorô Kida, un ancien camarade d’école. Bien qu’il l’apprécie peu, il accepte de se rendre avec lui dans un club très sélect où il va reconnaître Mitsuko, son premier amour de jeunesse, qui y travaille comme entraîneuse…

Aki Shimazaki books3