Print Friendly, PDF & Email

Janvier 2017    par Sonia Jebsen

Les métiers d’art regroupent des activités très diversifiées qui relèvent autant du sens artistique de l’artisan que de sa maîtrise du geste et des techniques. Ils véhiculent des traditions manuelles nobles et exigeantes et témoignent de la passion des professionnels qui les exercent.

Décoration, mobilier, architecture, arts de la table, mode, arts et traditions populaires, art floral, arts graphiques, arts du spectacle, facture instrumentale, bijouterie-joaillerie-orfèvrerie sont autant de secteurs où s’exercent les métiers d’art. Les artisans d’art travaillent et transcendent les matières brutes comme le verre, la terre, le bois, le cuir, le textile, la pierre…

Entretien avec Monique Deul, fondatrice et directrice de Taste Contemporary Craft…

Sonia Jebsen : Vous nous accueillez dans votre nouvel espace, quelques jours avant Artgenève, la foire d’art contemporain à laquelle vous participez depuis 2015. C’est vous qui avez introduit les métiers d’arts appliqués dans ce salon… Racontez-nous comment est née votre passion?

Monique Deul : J’ai vécu à Londres pendant plusieurs années avec ma famille. Durant cette période je travaillais à l’organisation de festivals de musique classique, ma première passion.

En parallèle, j’ai eu l’occasion de découvrir le monde des arts appliqués pour lequel j’ai eu un véritable coup de foudre. J’ai notamment développé une amitié avec une galeriste chez qui j’ai acheté des oeuvres d’artisans d’art de qualité à des prix raisonnables. Je me suis intéressée au travail de ces artistes et me suis lancée dans une recherche intensive sur l’histoire et les techniques des métiers d’art. De cette nouvelle passion a germé l’idée de créer ma propre galerie un jour. Etant hollandaise d’origine, je me suis d’abord concentrée sur les artistes de mon pays.

SJ : Après Londres, vous avez déménagé en Suisse avec votre famille ? Que devient alors votre projet de galerie?

MD : Nous avons déménagé à Genève il y a 8 ans. Mon idée de créer mon entreprise était toujours bien présente… En 2011, j’ai lancé une plateforme web sous le nom de Taste Contemporary Craft. Virtuelle, par prudence de ma part, pour voir comment allait évoluer cette aventure.

Monique Deul web

SJ : Néanmoins c’est bien dans une galerie d’art contemporain très connue que vous avez exposé la première fois… 

MD : J’ai eu la chance d’être présentée à Marc Blondeau qui possède une magnifique galerie à Genève. Je lui ai fait part de mon projet et il l’a pris très au sérieux. Il m’a proposé d’exposer dans son espace et a mis à ma disposition son listing clientèle, un énorme cadeau de sa part! Donc en janvier 2014, j’ai présenté ma première exposition dans la galerie Blondeau, elle a connu un immense succès. Les nombreux visiteurs ont été agréablement surpris par la qualité des oeuvres présentées. Effectivement les arts appliqués ne sont que très peu représentés dans les galeries en Suisse et c’était donc un concept très nouveau.

SJ : Suite à ce succès, comment évolue votre projet ? 

MD : Une de mes motivations depuis le départ est de présenter les artisans d’art au même niveau que les autres formes artistiques. Pour le moment cette reconnaissance est encore sujet qui prête à débat, mais je reste convaincue que la qualité et l’expertise des artistes que je présente leur donnent une grande légitimité auprès des collectionneurs. Au final, ce sont les acheteurs qui décident si c’est une oeuvre d’art ou pas…

Je travaille principalement seule dans mon entreprise, mais j’ai autour de moi quelques personnes qui me conseillent et me soutiennent professionnellement et en privé… Notamment, Brian Kennedy, spécialiste en arts appliqués à Londres et qui gère la scénographie de mes expositions, ainsi que des amies qui apportent leur aide ponctuellement. Et ma famille, bien entendu, mon époux et mes fils qui me soutiennent depuis toujours.

SJ : Vous participez à Artgenève… Comment est arrivée cette  belle opportunité ?

MD : On m’a présenté Thomas Hug, le directeur, qui a été tout de suite enthousiasmé par mon projet et a donné son feu vert pour exposer en janvier 2015. J’étais ravie mais très inquiète car le niveau des galeries exposantes est très haut et je me devais de respecter mes engagements auprès des personnes qui m’avaient fait confiance. C’était un défi pour moi aussi financièrement car le prix des stands m’obligeait à assurer des ventes pour couvrir les frais. Le succès a été de nouveau au rendez-vous: j’ai rencontré des collectionneurs très enthousiasmés par la qualité et le niveau technique des artistes, et surpris, positivement, par le coût très abordable d’oeuvres de qualité muséale pour certaines d’entre elles. Mes étoiles sont toujours là pour veiller sur moi!

SJ : Vous avez également été nommée “experte” en arts appliqués par le comité d’Artgenève en 2015. En quoi consiste cette fonction ?

MD : Mon titre d’experte me permet de donner mon conseil, mon avis sur des artistes, des galeries, des institutions, du monde des arts appliqués. Je ne désire pas avoir un monopole dans mon secteur. Je cherche à créer des relations entre les différents acteurs des arts appliqués, ici et à l’étranger, car ce secteur en a un besoin impératif. Nous travaillons tous dans le but de promouvoir les artisans d’art et leur permettre de continuer à créer, produire, évoluer et bien entendu, vendre leurs oeuvres. J’ai donc une deuxième casquette “Monique Deul consultancy” sous laquelle je souhaite développer des relations durables et de confiance avec les collectionneurs.

SJ : Quels sont vos autres projets après ArtGenève cette année ?

MD : ArtGenève depuis 2016, se déroule également à Monte Carlo fin avril. Ensuite, je participerai à une exposition organisée par TRESOR, à Bâle, en septembre, enfin, Marc Blondeau m’a proposée d’exposer de nouveau dans sa galerie à l’automne de cette année. Donc, il y a du pain sur la planche pour moi et mon équipe en 2017. Pour l’instant, je me concentre sur Artgenève qui débute le 25 janvier, je serai présente avec deux stands cette année et de nombreux artistes de grand talent et un solo show. Je vous invite à venir voir toutes mes découvertes du 25 au 29 janvier et vous pouvez aussi visiter mon site web où vous trouverez toutes les informations relatives aux expos à venir et bien sûr mon nouvel espace.

SJ : Un dernier mot au sujet du show room que vous avez ouvert dans Genève…? 

MD : C’est un rêve devenu réalité pour moi, et je suis enchantée d’avoir trouvé cet espace à l’automne dernier, si bien placé dans Genève. Etant donné ma manière de travailler, mes voyages, mes expositions, je serai présente au show room deux jours par semaine, sinon j’ouvre volontiers sur rendez-vous: je suis toujours disponible pour qui désire me rencontrer et découvrir les trésors de Taste Contemporary Craft.

☆☆☆

Monique Deul Consultancy

Rue Abraham Constantin 6
1206 Geneva
Switzerland
T: +41 79 406 65 82

☆☆☆

Artgenève
26 – 29 January 2017
Palexpo Stand C50 and C51

Rue François-Peyrot 30
1218 Le Grand-Saconnex

☆☆☆