Sonia Jebsen – mars 2021

Le fonctionnement des maisons aux enchères se ressemble. Mais leur histoire et l’esprit qui les anime diffèrent selon l’influence de leur fondateur. En voici un bel exemple avec DognyAuction, créée en 2001 à Lausanne, unique maison de ventes actuellement dans le canton de Vaud (sans compter l’antenne lausannoise de leur concurrent genevois Piguet). Rencontre avec Marc Dogny, le commissaire-priseur, dont la réserve cache un grand professionnalisme et une vision toujours novatrice de cet univers intriguant.

Curieuse professionnelle, Sonia part toujours un appareil photo à la main, pour partager les beautés de la région ou sa passion pour l’art et les artistes.

Flashback

Pousser la porte de ce type de locaux fait voyager dans le temps. Comme avec la machine, remontons le fil de l’histoire.

En 2001, Marc Dogny achète à Daniel Benet sa charge de commissaire-priseur. Ce dernier travaillait comme indépendant depuis 1975, date de la fermeture du Mont de Piété, qu’il dirigeait. A cette époque, les ventes pour les successions étaient organisées dans des salles louées ou des propriétés (maisons, appartements, châteaux). Travailler comme itinérant dans la vente aux enchères était compliqué. ” Vers 2010,  la plupart des châteaux et maisons patriciennes de la région étaient vendus, donc il fallait posséder des locaux appropriés” raconte Marc Dogny. La maison de vente emménage dans l’espace situé au Chemin de Montelly 2 à Lausanne.

L’évolution du marché

“De nos jours, l’héritage mobilier a perdu de l’intérêt auprès du public. Mais lors de nos débuts, l’objet vrai, dans son jus, était très apprécié. En 2010, lors de la vente du Royal Savoy, les Lausannois se sont arrachés les lots des chambres de l’hôtel construit en 1909. Presque toute la ville s’est déplacée. Seule une commode est restée invendue car l’intéressé n’a pas eu la patience d’attendre pour payer, la file d’attente était trop longue !” Si DognyAuction est une maison de vente généraliste, la sélection des biens est plus stricte : non aux meubles meublants* et à la brocante. “Nous sommes des passeurs d’objets à la postérité” dit joliment Marc Dogny. Avec une problématique contemporaine, que devons-nous conserver pour les générations futures ?

Deux nouveaux départements sont en développement : les instruments à corde et les vins grands crus, pour lesquels il y a une réelle demande… Qu’on se le dise. Mais il est impossible pour la maison de ventes de se spécialiser faute de marchandises, la Suisse est trop petite.

*On appelle meuble meublant le mobilier qui garnit notre logement, notre lieu de travail, ce qui comprend tous les biens que l’on peut déplacer (mobilier, voiture, somme d’argent, voire même les animaux) (source : Succession Service).

La vente en ligne v/s vente physique

DognyAuction a anticipé le développement du virtuel sur leur site avant la pandémie COVID-19. Car si à Genève la vente silencieuse est autorisée, ce n’est pas le cas dans le canton de Vaud. Donc, il fallait trouver un moyen de vendre les lots à petits prix tout en respectant la législation. “Online, les paliers d’enchères sont visibles.” confirme Marc Dogny. Sachant que 90% des lots venant d’un appartement ont une valeur inférieure à 500 frs, c’était LA solution. La vente en ligne est active depuis août 2019.

Heureusement, une vente physique a eu lieu début 2020. Mais l’impact de la pandémie s’est fait sentir tout de suite. “En mai, les enchères en ligne ont marché du feu de Dieu”, se réjouit le commissaire-priseur, attirant à la fois les fidèles et des clients potentiels.  Faute d’espace suffisant pour stocker la marchandise dans les locaux, ils ont organisé une vente mensuelle en 2020. Avec grand succès !

Les news

Les prochaines enchères se tiendront online  du 30/03 au 13/04. Pour y  participer, il vous suffit de télécharger l’application  dans Apple Store ou Google Play

Parmi les nombreux lots, à découvrir :

  • des aquarelles de Muriel Favarger Ripert, peintre autodidacte. En effet, Marc Dogny souhaite ponctuellement encourager et soutenir un artiste local.
  • un triptyque du peintre et sculpteur français Olivier Seguin (1927).
  • 2 lots de billets de 1 USD signés par Andy Warhol en 1976, représentant George Washington, timbrés et datant de 1935.

La prochaine vente live est en préparation et devrait avoir lieu en juin prochain si la situation sanitaire le permet.

DognyAuction

Enchères Dogny SA

Chemin de Montelly 2

1007, Lausanne, Suisse

tel : +41 (0) 21 625 01 62="tel:0041216250162">