Print Friendly, PDF & Email

Virginie Hours

En l’espace de 15 jours, deux films inspirés de livres de l’auteur britannique Ian McEwan, « My Lady » et « Sur la plage de Chesil » sont projetés sur nos écrans. Occasion de (re) découvrir un auteur qui ose les sujets délicats et dérangeants.

Ian McEwan est un écrivain britannique né en 1948. Il entame sa carrière dans les années 1980 avec des recueils de nouvelles (« First loves, last rites » et « In between the sheets »). Il est également scénariste, ce qui explique qu’il ait participé à la rédaction du script de ces deux films, « My Lady » et « Sur la plage de Chesil ». Il a obtenu de nombreux prix dont le prix Femina Etranger en 1993 pour «L’enfant volé» et a été nommé le meilleur auteur britannique de l’année 2008 par le Reader’s Digest.

C’est un heureux hasard qui fait que deux adaptations de ses livres sortent sur les écrans à quinze jours d’intervalle, occasion de re-découvrir cet auteur. Habitué à traiter de sujets difficiles, voire dérangeants (la culpabilité en temps de guerre avec son livre « Expiation », par exemple), il nous entraîne de nouveau sur des chemins peu empruntés. Avec  « L’intérêt de l’enfant » (« My Lady » au cinéma) publié en 2014, c’est la question des conséquences de nos décisions qui est abordée à travers le très beau portrait d’une magistrate de 60 ans, Fiona May, qui «voyait une preuve significative du progrès de la civilisation dans le fait que la loi plaçait l’intérêt de l’enfant au-dessus de celui des parents.»

Quant à «Sur la plage de Chesil» publié en 2007, il aborde avec beaucoup de délicatesse, les non-dits et les difficultés à vivre une sexualité pleine et épanouie quand on a grandit dans une société trop puritaine. L’écriture est précise avec à la fois une distance donnée à ses personnages et une attention particulière qui nous les rend si  attachants. Ainsi de Florence qui «tentait de se convaincre qu’elle n’était affligée que d’une forme de pudeur excessive qui finirait par passer

Bref, deux bons livres à glisser dans ses valises et deux films à voir pour enclencher des discussions lors des longues soirées d’été…

Sortie en Suisse romande et en France : 1er Août

Sortie en Suisse alémanique : 30 Août

Sortie en Suisse Italienne : 4 Octobre

My Lady, de Richard Eyre avec Emma Thompson, Stanley Tucci et Fionn Whitehead.

Fiona May (impeccable Emma Thompson) est  magistrate spécialisée en droit de la famille. Dans le cadre de ses fonctions, elle est confrontée à des situations qui la fragilisent même si elle s’en défend. Elle en délaisse son mari (Stanley Tucci qu’on a plus été habitué à voir dans des comédies comme « Le diable s’habille en Prada ») qui pense à quitter le domicile conjugal. C’est alors qu’elle est appelée pour décider du cas du jeune Adam Henry dont les parents, témoins de Jéhova, refusent la transfusion sanguine qui pourrait le guérir…

Sortie en Suisse alémanique : 21 juin

Sortie en Suisse romande et en France : 15 Août

Sur la plage de Chesil, de Dominic Cooke avec Saoirse Ronan et Samuel West.

Nous sommes en 1962. Edward et Florence se sont rencontrés dans le cadre de leurs études et très amoureux, viennent de se marier. Ils se retrouvent pour leur nuit de noce dans une auberge du Dorset mais rien ne va se passer comme prévu… Un sujet délicat magnifiquement traité et deux jeunes acteurs, Saoirse Ronan en tête au visage si expressif, qui portent pleinement ce film sur leurs épaules et nous font vivre ces sentiments qui peinent à se dire. Une réussite.