Print Friendly, PDF & Email

Annecy, les bords du Thiou – Collection Musées d’Annecy

Surnommée la Venise des Alpes, Annecy était la capitale du Comté de Genève au Moyen-Age. Sa vieille ville joliment rénovée et ses rues piétonnes se prêtent parfaitement à la déambulation. L’atmosphère calme et  bien ensoleillée en fait une destination choisie.

La vieille ville d’Annecy date du Bas Moyen-Âge. Le Thiou s’y disperse en canaux sur 5 km et différents ponts permettent le passage d’un quai à l’autre. Au coeur de la ville, plusieurs anciens bâtiments, les vieilles façades et arcades, les passages étroits d’une rue à l’autre, vous renvoient au 12ème siècle. Le palais de l’île, également appelé Vieilles Prisons, date de 1325. Il abritait l’atelier monétaire des Comtes de Genève puis devint… une prison. Lors de la visite, vous découvrirez, entre autre, les cachots et la chapelle pour les prisonniers.

Le Château d’Annecy date de 1107 et était la résidence des Comtes. Au 17ème siècle, il devient une résidence militaire jusqu’en 1947. Aujourd’hui, il abrite des expositions sur les films d’animation. Le musée sur le même thème est à deux pas.

©kemper boyd

En premier lieu, garez-vous dans le parking de l’Hôtel de Ville. Contournez tout d’abord ce dernier pour admirer le lac et le Pont des Amours. Revenez ensuite vers l’Hôtel de Ville. De façon à avoir le lac dans le dos, traversez et  longez le Thiou en direction du Palais de l’Ile. Passez sur le Pont Perrière et admirez les vieilles prisons. Prenez ensuite la Rampe du Château (attention ça monte fort) pour visiter ce dernier.

De là vous avez une vue sur la ville et le lac avec au fond la Tournette. Redescendez par le chemin des Remparts, puis les rues Sainte Claire et de l’Évêché. Faites un petit tour dans le square du Conservatoire de Musique pour admirer la statue de Mme de Warens et de Jean-Jacques Rousseau dont la ville abrita les amours, et rejoignez la cathédrale et le Puit St Jean.  Revenez sur la place St Maurice pour rejoindre ensuite le parking.

Annecy concentre énormément d’églises. La cité était aussi appelée la Rome des Alpes car fortement catholique en opposition au calvinisme genevois.

  • Où boire un verre?  Le Fidel Berger, une institution à Annecy, au 2 Rue Royale ; Yves Thuriez pour le cadre et son chocolat chaud, au 13 rue Royale ; Salon de thé de Philippe Rigollot, champion du monde de la pâtisserie en 2005, au 1 Place Georges Volland
  • Où se restaurer? Le Fréti, la référence en matière de cuisine fromage, au 12 rue Ste Claire ; Le Contresens pour un bistrot de chef et ses hamburgers au 10 rue de la Poste ; le Bilboquet pour une cuisine de saison au 14 fbg Ste Claire
  • Boutiques: Boulangerie Rouge pour ses pains, ses brioches aux pralines et ses religieuses au 3 rue du Lac;  Meyer pour ses chocolats au 4, place St François de Sales

Ces adresses sont connues et méritent le détour mais il en existe beaucoup d’autres. A vous de les découvrir…

©benjamín núñez gonzález

  • Marché le dimanche matin dans la vieille ville et marché des antiquaires tous les derniers samedis du mois
  • Festival du film d’animation en juin (existe depuis 1960)
  • Fête du Lac le 1er weekend d’Août
  • Festival du film italien puis espagnol en septembre
  • Fête de la désalpe le 1er weekend d’octobre
  • Foire de la St André le 1er mardi de décembre
  • office du tourisme d’Annecy pour les visites guidées et autres informations comme les plans http://www.lac-annecy.com