Print Friendly, PDF & Email

« Un peuple de toutes les couleurs, de toutes les saveurs… »

Ce semestre, le Mexique se savoure sous toutes ses formes culturelles.


Au théùtre

Théùtre du Loup

Chemin de la GraviĂšre 10

1227 Les Acacias, Suisse

« Frida/Diego » du 23 janvier au 4 février

Avec l’envie farouche de se nourrir de l’énergie puissante du couple formĂ© par Frida Kahlo et Diego Riveira, le ThĂ©Ăątre du Loup se transforme en un lieu d’exploration.

Avec la piĂšce Frida/Diego, il cherche, s’interroge, veut retrouver la source brutale du dĂ©sir avec les questions sous-jacentes : Comment crĂ©er aujourd’hui ? Comment s’aimer aujourd’hui ? Comment s’engager aujourd’hui ?

D’aprùs des textes de Julie Gilbert, Frida Kahlo, Diego Rivera, Leon Trotsky et toute la troupe, mise en scùne Marcela San Pedro

Avec Thierry Jorand, Pascale Vachoux, Roberto Molo, Solange Schifferdecker


Théùtre du Galpon

Route de PĂ©niches,

1213 Petit-Lancy, Suisse

Tournée romande mai-juin 2018 et mars 2019

Le 17 mai Ă  Lausanne (CPO)

« Frida Kahlo, autoportrait d’une femme », du 10 au 22 avril

Qui Ă©tait rĂ©ellement Frida Kahlo ? 
 Une flamboyante, une sorciĂšre, une mexicaine, une dĂ©esse, une militante, une Ă©pouse passionnĂ©e, une blessĂ©e, une femme, une artiste.

Ce spectacle musical, « Frida Kahlo, autoportrait d’une femme » lui rend hommage Ă  travers le travail de la plasticienne Yangalie Kohlbrenner qui fait vivre sous nos yeux un univers « Kahlo », la musique de Pierre Omer et Julien Israelian et le duo de comĂ©diens Martine Corbat et Diego Todeschini accompagnĂ©s de la Compagnie L’Hydre Folle


Les reprĂ©sentations du jeudi soir seront suivies d’une table-ronde sur la place de la femme dans l’art.

Mise en scĂšne d’Yvan Rihs et Martine Corbat, avec Martine Corbat, Julien Israelian, Yangalie Kohlbrenner, Pierre Omer, Diego Todeschini.


Dans les musées

Musée des Beaux-Arts de Lyon,

20 place des Terreaux

69001 Lyon, France

« Los Modernos », jusqu’au 5 mars

L’exposition Los Modernos. Dialogues France|Mexique s’inscrit dans la continuitĂ© de l’exposition Los Modernos prĂ©sentĂ©e au Mexique en 2015 au Museo Nacional de Arte (MUNAL) puis en 2016 au Museo de las Artes-Universidad de Guadalajara (MUSA) et qui a rencontrĂ© un grand succĂšs avec prĂšs de 220 000 visiteurs mexicains.

Elle cherche Ă  illustrer les dialogues et les ruptures existant entre ces deux scĂšnes de l’art moderne, entre 1900 et 1960. À Lyon, l’exposition s’enrichit de trois volets : le cubisme avec notamment la figure de Diego Rivera, le surrĂ©alisme avec l’attrait que le Mexique a exercĂ© sur le mouvement en France et la photographie avec les regards croisĂ©s entre photographes mexicains, amĂ©ricains et français. Plus de trois cents Ɠuvres sont prĂ©sentĂ©es dont une centaine de photographies.

Théùtre du Crochetan

Av. du Théùtre 9
1870 Monthey, Suisse

« Je te ciel », jusqu’au 30 mars

Le titre de l’exposition Je te ciel est inspirĂ© d’une citation de Frida Kahlo. Elle Ă©voque une ode Ă  la rĂȘverie, la conviction que tout est possible, l’audace de revendiquer un autre ordre grĂące au pouvoir de l’imagination.

Partageant un intĂ©rĂȘt sincĂšre pour l’oeuvre de Frida Kahlo, trois jeunes illustratrices contemporaines et multiculturelles CĂ©cile Giovannini, Tami Hopf et Natacha Veen nous offrent des mondes poĂ©tiques issus de leur imaginaire et rendent hommage aux vision foisonnantes de la mexicaine.

Kunsthaus Zurich

Heimplatz 1,

8001 ZĂŒrich, Suisse

« Autoreconstruccion » : social issues, du 16 février au 15 mars

Voici l’occasion de dĂ©couvrir un artiste mexicain qui n’est ni Frida Kahlo, ni Diego Riveira ! Le Kunsthaus ZĂŒrich prĂ©sente pour la premiĂšre fois en Suisse une exposition d’Abraham Cruzvillegas, « Autoreconstruccion : social issues ».

Celui-ci, nĂ© en 1968, a grandi Ă  Ajusco, au sud de Mexico. Dans les annĂ©es 1960, suite Ă  l’exode rural, on y a construit des logements de fortune, sans fondations ni plans et avec des matĂ©riaux locaux et tous, famille et voisins, participaient Ă  la construction de ces habitations. On retrouve cette mĂȘme idĂ©e dans ses sculptures et ses installations spatiales car Cruzvillegas y voit un processus de mutation, d’action et de solidaritĂ©. Ses oeuvres sont marquĂ©es par l’idĂ©e d’un devenir permanent.


Au cinéma

Film d’animation de Lee Unkrich et Adrian Molina

Sorti en 2017, toujours sur les Ă©crans!

« Coco » le dernier Walt Disney met Ă©galement le Mexique Ă  l’honneur avec une de ses traditions les plus fortes, la fĂȘte des morts.

Le dessin animĂ© apparaĂźt dĂ©jĂ  comme le film le plus vu de l’histoire du pays, un signe de qualitĂ© au regard du prix de la place de cinĂ©ma qui reprĂ©sente un peu moins que le salaire minimum quotidien