Print Friendly, PDF & Email

Virginie Hours

Alexandre Roch, Jeremy Maillefer, Swann Oberson, Sébastien Chevallier

SPORTIGenève soufflera sa première bougie le 4 Décembre, jolie occasion de faire le point sur l’association avec une de ses marraines, la judokate olympique Juliane Robra…

« L’idée de fonder SPORTIGenève est venue d’un partage d’expériences entre plusieurs amis sportifs de haut niveau. Nous avons réalisé que nous nous étions posé, à un moment ou un autre, les mêmes questions, que nous avions cherché chacun de notre côté des réponses et que nous aurions aimé connaître un endroit qui puisse nous aider dans ces recherches » nous raconte Juliane dans le bureau de SPORTIGenève qui donne sur les bassins de la piscine des Vernets. « Quand on veut faire de la musique, on se dirige vers le conservatoire, quand on veut visiter une ville, on va à l’office du tourisme mais quand on veut faire du sport, vers qui peut-on se tourner ? »

Aujourd’hui, la réponse se veut simple et accessible à toutes et tous : SPORTIGenève.

Car ils aimeraient que leur public soit aussi large que possible : des parents qui s’inquiètent aux jeunes qui s’enthousiasment, en passant par les néophytes qui aimeraient revenir au sport mais ne savent pas comment s’y prendre, et les athlètes en recherche d’emploi. « Même le sport vu comme individuel est un sport d’équipe » nous explique Juliane Robra qui aime le slogan, « Sportigenève, la force de l’ensemble.» « Il ne faut pas oublier que derrière chaque sportif pris individuellement, vous trouvez des parents, des coaches, des médecins, des ostéopathes, des partenaires d’entraînement… Sans eux, rien n’est possible » se souvient-elle.

De gauche à droite :  Lucas Tramèr (membre fondateur), Juliane Robra (membre fondateur), Olivier Ducrey (soutien juridique), Pierre-Yves Stucki (adjoint de direction Service du sport de la Ville de Genève), Sami Kanaan (Maire de la Ville de Genève et conseil administratif en charge du Département de la culture et du sport de la Ville de Genève), Sébastien Chevallier (membre fondateur), Jean-Marc Guinchard (conseiller), Sybille Bonvin (Directrice Service du Sport de la Ville de Genève), Laurent Binetti (soutien gestion)

Soutenue dès le début par la ville de Genève, l’association est rapidement reconnue puisqu’elle est labellisée par Swiss Olympic et a noué des liens étroits avec Team Genève ainsi qu’avec Swiss Volunteers et l’OMS. « On se voit comme une porte d’entrée et une passerelle entre toutes les compétences ou les institutions existantes pour faciliter l’accessibilité, la visibilité et les réalisations de projets. Car si on n’a pas toujours les solutions, on peut orienter vers les bons interlocuteurs. A Genève, il y a les compétences, des expériences et il faut les mettre en relation pour qu’il y ait davantage de plus-values » résume-t-elle.

Ils répondent en moyenne à une demande/jours avec un pic vers les mois de Février/Mars (date des demandes de subvention). A leur étonnement, ils se sont retrouvés face à des demandes auxquelles ils ne s’attendaient pas, notamment concernant de l’évènementiel  pour lequel leur expertise est sollicitée: « walk the walk :the health for all challenge » organisé par l’OMS, championnat suisse de Stand Up Paddle au Tropicana center… Et actuellement, Alexandre Roch et Jérémy Maillefer travaillent à un beau défi : l’organisation des championnats du monde de gymnastique acrobatique prévus pour Juin 2020 !

Lucas Tramèr

Juliane Robra

Loic Perizzolo

Actuellement, Alexandre Roch, Loïc Perizzolo, Jeremy Maillefer et Juliane Robra font partis de l’équipe dite opérationnelle et sont secondés par des passionnés comme Olivier Ducrey comme conseiller juridique et Laurent Binetti pour l’aspect gestion. Mais les autres membres fondateurs Sébastien Chevallier, Swann Oberson et Lucas Tramer ne sont pas loin.

Mais le souhait de Juliane Robra serait peut-être d’aller plus loin. En effet selon elle,  le sport peut aussi être facteur de conflit et de scission car tout dépend de la manière dont on le vit. Or, faire du sport à Genève est encore un défi pour certains car si le judo ou la course à pied ne nécessitent pas beaucoup de moyens, d’autres sports comme le ski requièrent du matériel et des déplacements nettement plus onéreux.

« Il faut rendre le sport accessible à tous afin qu’il apparaisse comme un facteur de cohésion et permette à chacun de s’épanouir » conclue Juliane Robra.

Bientôt, une appli :

Très rapidement, ils ont aussi souhaité développer une appli qui permette d’utiliser les nouvelles technologies pour optimiser les prestations physiques, avoir une base de donnée évolutive et utiliser le crowdsourcing. Elle devrait être opérationnelle début 2019. Elle est développée notamment par Quentin Zeller volleyeur pour le club du Chênois Genève Volleyball et spécialisé dans l’informatique.

SPORTIGenève

Centre sportif des Vernets

Rue Hans-Wilsdorf 4-6

1227 Les Acacias, Suisse

du Lundi au Vendredi de 16h à 18h

Tel : 00 (41) 22 342 45 37

Sportigenève