Print Friendly, PDF & Email

Quand vous entrez dans La Maison Hobo, vous laissez la ville sur le pas de la porte. L’atmosphère tamisée, presque confidentielle vous envahit avec le sentiment d’entrer sur une scène. Les banquettes capitonnées de velours sombres mettent en valeur les touches de couleurs savamment orchestrées, dont les tondi (tableaux ronds) colorés qui se détachent des murs.   Au centre de la salle un cerisier en fleurs vous confirme que le Hobo (vagabond) qui habite les lieux est japonais.

Laurent Dufour et Adrien Maestro sont les co-directeurs de cette nouvelle adresse. Aussi différents que complémentaires, ce qu’ils ont glané dans leur parcours se retrouve dans cette maison. Genevois depuis toujours, Laurent est un bâtisseur dans l’âme : il organise, structure,  … On lui doit entre autre Cinélac ou la Muse Gueule, … Adrien, le globe-trotter de la planète festive a lui caracolé et travaillé de Gstaad à Saint Barthélémy, en passant par Saint Tropez, … ils sont le yin et le yang du Hobo.

Le restaurant s’anime assez tôt (19h). Transformez-vous en explorateur culinaire au pays du soleil levant. A moins que vous ne soyez spécialiste des mets de l’archipel aux mille facettes, laissez-vous guider par la serveuse qui vous imagine un mélange de plats à partager qui s’orchestre parfaitement avec l’esprit des tables rondes. Vous verrez arriver sur votre table une sélection de cette cuisine raffinée et comme toujours avec les japonais, particulièrement élégante.

La carte du Hobo explore avec excellence les recettes chaudes  et froides de la gastronomie nippone. Un petit tour en cuisine, plutôt dans les cuisines, car le cru et le cuit sont élaborés par deux chefs dans deux espaces distincts. Dans celle du cuit, la cuisson robatayaki est à l’honneur : c’est un grill japonais utilisant un charbon importé du pays qui donne une subtile saveur fumée. Les aliments frais, légumes ou viande/fruits de mer) sont servis immédiatement après la saisie sur le grill pour préserver ce fumet si spécial. Kevin Duval, le Chef aux fourneaux, a passé dix années auprès de nombreux Chefs étoilés, notamment le breton Ronan Kervarrec.

Du côté du cru, le Chef Sushi Juliano Carrenho a une longue histoire avec la cuisine asiatique. Il s’est d’abord familiarisé avec les goûts et les techniques de cette gastronomie à New York avant de travailler au côté de Scott Hallsworth, Chef australien, dans le très réputé restaurant de sushi  Izakaya à Londres.

À vos baguettes!

🍹🍹🍹

Le cocktail coup de coeur préparé le barman Damien Sarrazin : mousse de fraise et vodka, la Charlotte aux fraises

🍓🍓🍓

Si vous devez partir après le dîner, vous savez que vous reviendrez car vous sentez qu’une partie de la Maison, dissimulée derrière de lourds rideaux foncés sur le côté de la salle, ne vous a pas livré toutes ses promesses.

« Tout ce qui est caché a au moins autant d’importance que ce qui se voit » disent les japonais. Le tempo change alors que l’heure avance et d’autres espaces se dévoilent : un lounge (privatisable) et un night-club qui vous emmènent jusqu’à l’aube. Ce sont des lieux qui cohabitent, avec leurs propres accès, pour ne former qu’un.

À partir de minuit,  les rideaux s’ouvrent et les trois espaces se réunissent pour ne former qu’un, c’est la fête!

*** 🏮🎷certains soirs, live music!!!

Maison HOBO

Quai du Seujet 18

1201, Genève, Suisse

tel : +41 (0) 22 731 00 55

Adrien Maestro & Laurent Dufour

Maison Hobo Genève