Print Friendly, PDF & Email

… que nous cherchons ensuite à réparer par l’achat de produits de beauté anti-rides onéreux. Les UVB brûlent l’épiderme et sont responsables des coups de soleil et de l’apparition des mélanomes…..et malheureusement la Suisse est en tête de liste des pays européens en matière de cancers de la peau.

En revanche, le soleil est bon pour le moral et la synthèse de la vitamine D, vitamine du sourire! Alors ne le fuyons pas, surtout après les mois de grisaille, mais protégeons notre peau même en ville, surtout le visage, le cou et les mains qui sont les plus exposés.

Un écran solaire de ville? Les marques se sont lancées les unes après les autres dans la fabrication de mini-tubes de crème extra-plats à glisser dans notre sac : le plus petit, c’est le filtre minéral teinté d’Avène, 15ml/14,9chf, pour les peaux hyper-sensibles.  Pour sa texture légère et son parfum, nous avons beaucoup aimé le lait solaire “Jenipapo” de l’Occitane au Brésil (33 chf/25ml), mais aucune mention concernant les UVA : faites-vous confirmer ses propriétés de protection contre les rayons! Dans les para-pharmacies en Suisse, en petit format, vous trouverez aussi  Biotherm 44chf/50ml, Eucerin 28,9chf/50ml, et le fluide teinté de la Roche Posay, 50ml, allégé en filtres chimiques qui offre une protection contre les UVA supérieure à la norme européenne.

  • L’indice SFP (20, 30, 40….), indique la protection contre les UVB. Le filtre UVA est très difficilement mesurable, il n’existe aucun indice chiffré, alors la mention UVA doit être impérativement dans un cercle pour répondre aux normes européennes.