Print Friendly, PDF & Email

Sonia Jebsen – février 2019

Installation exposition « Nez à Nez, parfumeurs contemporains » mudac, Lausanne
@SoniaJebsen

Jeudi matin, 11h00, rendez-vous avec Sophie Schneider, RP du Musée du Design et d’Arts Appliqués contemporains, à Lausanne, situé en face de la Cathédrale (facile à localiser). Le ciel est bleu, les oiseaux chantent, un parfum de printemps dans l’air, précoce en cette fin février…Les sens sont en éveil, et ils le resteront durant toute la visite de l’expo en cours, une expérience qui devrait vous séduire! Le MUDAC nous fait pénétrer dans l’univers à la fois magique et complexe du parfum grâce à une mise en scène ingénieuse et surprenante du studio londonien de graphistes, Glithero. Vous découvrirez de salle en salle 13 parfumeurs créateurs internationaux (majoritairement français!), sélectionnés grâce à la collaboration des spécialistes de la revue olfactive, Nez, basée à Paris.

Le parcours et les méthodes de travail de ces hommes et femmes, artisans des senteurs, est retranscrit poétiquement au travers des six installations olfactives. Et visuelles! Montrer le parfum mais hors de son flacon…voilà le défi! L’équipe scénographique a planché sur la question, et le résultat est surprenant, sobre, minimaliste, poétique… Trois éléments prédominent dans l’exposition, le verre, la lumière et les parfums…Le verre pour conserver, au mieux, les fragrances. En déambulant de salle en salle, elles sont joliment piégées soit sous cloche de verre, sur céramique, ou éventails en papier, à déplier délicatement pour libérer les senteurs.

Il y en a pour tous les goûts, pour tous les nez…certains parfums vous parleront, d’autres moins, c’est une question d’histoire personnelle et d’expériences. La lumière est présente partout, naturelle, grâce aux nombreuses fenêtres du Musée, deux d’entre elles sont superbement décorées de vitraux aux couleurs vives, réalisés en Suisse! Une lumière divine se diffuse dans la pièce donnant un caractère sacré à la mise en scène (voir photo). En contraste, deux salles obscures subliment l’expérience olfactive en la rendant plus intime, quasi religieuse. A noter également, les tons doux et sensuels posés sur les murs de chaque pièce…rose chair, parme, et le blanc miroitant une lumière différente au fil des heures.

Un face à face, plutôt un Nez à Nez, c’est une invitation à rentrer dans l’univers de ces artisans créateurs, de manière plus intime. Chacun nous dévoile un peu de son histoire personnelle, de son parcours professionnel, de sa passion des senteurs qui se travaille sans cesse avec rigueur. Grâce aux entretiens enregistrés, aux portraits photographiques, et des informations générales sur leur métier, nous expérimentons un joli voyage dans l’émotion et le raffinement. Qu’ils créent pour une marque ou une maison, comme Fabrice Pellegrin de Firmenich (Paris), Rodrigo Flores-Roux de Givaudan (New-York), ou indépendants comme la zurichoise, Vero Kern (Vero Profumo) ou encore le corse, Marc-Antoine Corticchiato (Parfum d’Empire), pour ne citer qu’eux…ils ont en commun un long apprentissage prenant sa source dans l’héritage familial, le souvenir d’un ou d’une proche, souvent renforcé par des études de chimie, ou de parfumerie, principalement dans les écoles de Grasse (capitale mondiale), Paris ou Versailles.

Le nez est un artisan dont le travail est de mémoriser le plus grand nombre d’essences et les multiples combinaisons possibles. Faisons tout de suite tomber un préjugé : non le « nez » ne possède pas un odorat particulièrement développé à l’origine! Tout un chacun est capable de sentir et reconnaître plusieurs essences, mais transformer ces sensations en parfum exige curiosité, effort, humilité, patience. Souvent comparé à un musicien, le parfumeur compose, à partir de notes olfactives et les couche sur feuille blanche, y mélangeant ses propres émotions, et ses expériences. Qu’il réponde à la commande d’une marque, d’un client, ou qu’il crée librement, c’est un long processus qui s’enclenche. De la magie et beaucoup de technique pour révéler l’accord précis, le parfum abouti, qui sera commercialisé à grande échelle, ou pour un marché de niche…et parions que lors de la visite, vous découvrirez la plupart de ces noms pour la première fois!

Pour illustrer cet article, laissons aussi la parole aux créateurs : quelques citations nous ont touché particulièrement :
“La vie de tous les jours m’inspire des histoires parfumées qui s’achèvent dans un flacon”, Céline Ellena, parfumeur indépendante à Grasse
“Avec un parfum, je vais pouvoir dire des choses autrement qu’avec des mots”, Isabelle Doyen, indépendante à Paris
“Un parfum, c’est de l’inspiration et de la transpiration”, Maurice Roucel, parfumeur chez Symrise (Paris)
“Moi, j’ai des références de botanique, comme les artistes ont des modèles”, Rodrigo Flores-Roux, Givaudan (New-York)
Et oui, ce sont bien des artistes! Dont nous portons les créations, éphémères, mais devenues indispensables pour la plupart d’entre nous, et qui permettent de mettre en valeur notre propre identité, et notre look selon les occasions. Nous aurions bien aimé repartir avec quelques échantillons après la visite, car la sélection de parfums présentés nous a vraiment séduites…Alors, ouvrez les yeux et les nasaux pour profiter de cette exposition unique et enrichissante. A noter, que le Musée de la Main UNIL-CHUV s’est associé au Mudac pour présenter “Quel flair! Odeurs et sentiments”, mettant l’emphase sur le sens de l’olfaction,  à voir jusqu’au 23 février 2020.

MUDAC

Place de la Cathédrale, 6

1005 Lausanne, Suisse

tel : +41 (0) 21 315 25 30

mail : info@mudac.ch