Print Friendly, PDF & Email
[av_post_meta]

Attention, ovni cinématographique! Le film « The Party » n’a rien à voir avec son homonyme datant de 1968 et imaginé par Blake Edwards puisqu’il s’agit du 8ème film de la réalisatrice britannique Sally Potter et qui fut présenté au festival de Berlin.

Le film a été écrit pendant les législatives de 2015 qui ont vu la réélection de David Cameron, et tourné en juin 2016 alors que le pays allait voter en faveur du Brexit. « The Party » raconte la soirée qu’organise Janet (Kristin Scott Thomas) et son mari Bill (Timothy Spall) dans le cabinet fantôme de son parti qu’on imagine plutôt travailliste. Ils se retrouvent avec leurs plus proches amis pour fêter la nomination de Janet au poste de ministre de la santé. Mais rien ne se passe comme prévu… À l’image de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui?

Lors de la conférence de presse organisée durant le festival, Sally Potter a déclaré que le résultat était « une véritable déclaration politique, comme l’était l’ensemble du film » mais aussi un « regard léger et aimant sur l’état de l’Angleterre, une Angleterre brisée. »

Le ton décalé et caustique émerge dès les premières scènes et nous voici plongés pendant 71 minutes dans un film aux allures de pièce de théâtre (unité de temps et de lieu). On oscille entre absurde et réalisme avec des situations qui résonnent étonnamment actuelles et une brochette de personnages attendus, sans être caricaturaux (le couple de lesbiennes, le banquier, la bonne copine désabusée) portés par des acteurs très en forme. Mention spéciale à Patricia Clarkson dans le rôle d’April et à l’acteur suisse Bruno Ganz dans celui de Gottfried.

«Democracy doesn’t existe anymore». Really ?

« The Party » de Sally Potter, à Genève au cinéma Les Scalas

avec Bruno Ganz, Patricia Clarkson, Kristin Scott Thomas, Emily Mortimer

Sortie en Suisse allemande : 27 Juillet 2017

Sortie en Suisse romande : 16 Août 2017

Sortie en France : 13 Septembre 2017