Virginie Hours – Juillet 2020

Sur les conseils des maîtres des lieux, je propose à ma fille de 17 ans de m’accompagner pour un temps de flottaison. Un des bassins est prévu pour accueillir deux personnes et nous sommes ravies de pouvoir nous accorder ce moment à deux.

« Il s’agit dans un premier temps de quitter vos soucis et d’oublier ce qui vous retient à l’extérieur », nous explique notre « floating coach » en nous précédant dans un couloir aux murs cachés par des drapés et en nous conduisant à notre salle de flottaison.

Tandis que le bassin se remplit, nous enlevons bijoux et maquillage avant de prendre une douche. La lumière est tamisée et nous sommes toutes les deux très surprises lorsque nous entrons dans le bassin : le corps se soulève sans effort et flotte tout naturellement. Et tout naturellement sans nous concerter, ma fille et moi ne nous échangeons plus un mot et nous fermons les yeux.

« Chacune est dans sa bulle mais ensemble » me dis-je en me laissant d’autant plus aller que le bassin est suffisamment grand pour que nous ne nous gênions pas.

Au bout d’un long moment et alors que je soulève mes paupières, je constate que les lumières se sont éteintes et que nous sommes dans la complète obscurité et le silence total… Ce pourrait être désorientant mais la sensation de flotter et la douceur de l’eau curieusement rassurent. Comme je ressens des douleurs au cou et aux épaules (signes caractéristiques des fins d’année !), je pose ma tête sur un cercle en mousse et peu à peu, les tensions se relâchent. Effectivement, la sensation de flotter dans une eau incroyablement douce est étonnante et je me sens dans un état d’apesanteur qui repose mes muscles fatigués de ma balade en haut du Bishorn… jusqu’à ce que je commence à avoir un peu froid bien que l’eau soit toujours à 37,5°C. On m’expliquera par la suite que cette perception dépend de la sensibilité de chaque personne. Pour moi, c’était peut-être le signe qu’une session de 45 minutes et non d’une heure m’aurait suffit.

Quoiqu’il en soit, lorsque les lumières se rallument et que le son des vagues sur le rivage emplit la pièce, ma fille et moi nous regardons l’une l’autre avec étonnement, comme si nous sortions d’un rêve.

Le floating, qu’est-ce que c’est ?

C’est dans les années 1950 que le neuroscientifique américain John C. Lilly commence à développer des « réservoirs de flottaison », dits de « privation sensorielle » dans le cadre de ses études sur la conscience. Son intuition est ensuite développée par le neurophysicien Justin Feinstein qui développe la notion de « floating therapy ».

Le principe : la personne s’allonge dans un caisson rempli d’eau au sel d’Epsom (ou sulfate de magnésium). Ce sel a pour bienfait premier de décontracter et de relaxer les muscles mais comporte aussi des vertus cicatrisantes, apaise les inflammations et améliore la concentration et le sommeil.

Comme dans la mer morte, le sel permet une flottaison naturelle et sans effort : avec une température de l’eau qui est proche de celle du corps, l’idée est d’avoir la sensation d’être en apesanteur.

Enfin, couplé avec l’absence de stimuli extérieurs (musique, lumière, etc), le flottement diminue l’activité du cerveau : le système nerveux et cognitif s’apaise ce qui permet ainsi de réduire l’anxiété, les émotions négatives, la perception de la douleur, etc…

Namaka float, un nouveau lieu pour se ressourcer

Namaka float à Genève se veut un lieu de bien-être où les personnes fatiguées ou stressées pourraient se reposer et se faire du bien. Ses fondateurs ont découvert les bienfaits du floatting lorsqu’ils travaillaient à l’international dans des environnements très exigeants. « Je n’ai rien connu de plus efficace » plaide Antoine Mathys, cofondateurs du lieu.

De retour sur Genève, ils décident de créer un espace « au service  du je ». Namaka propose aussi des séances dans un Iyashi Dôme (sauna à rayons infrarouges), une session de bol d’air Jacquier ou un accompagnement personnalisé (thérapeute, professeur de yoga, médecin).

Tarifs :

FLOTTAISON piscine ouverte – 60 minutes : CHF 125

3 sessions pour CHF 288 (CHF 375) / 10 sessions pour CHF 898 (CHF 1250)

FLOTTAISON COCON- 60 minutes : CHF 125

3 sessions pour CHF 288 (CHF 375) / 10 sessions pour CHF 898 (CHF 1250)

FLOTTAISON à deux – 60 minutes : CHF 177

3 sessions pour CHF 488 (CHF 530)

MICRO SIESTE – 30 minutes : CHF 70

2 sessions par jour: 12h00 or 13h00

OXYGENATION – Bol d’Air Jacquier : CHF 20

3 sessions pour CHF 50 (CHF 60) / 30 sessions pour CHF 450 (CHF 600)

SAUNA INFRAROUGE – Iyashi Dôme : CHF 90

3 sessions pour CHF 222 (CHF 270) / 10 sessions pour CHF 700 (CHF 900)

Namaka est une source d’inspiration:

…la déesse de la mer dans la mythologie hawaienne (l’eau est l’élément clé de l’expérience de relaxation)

…le sel en hindi et perse (l’ingrédient magique pour la vitalité)

… le nom de la lune d’une planète naine (l’effet d’apesanteur ressenti)

Plus d’informations :

Horaires d’été * :

Mardi : 15h30 – 22h.

Mercredi : 7h30 – 22h

Je-ve : 10h30 – 22h

Samedi : 10h30 – 20h

*Les horaires seront élargis dès septembre

NAMAKA FLOAT

Rue Docteur Alfred Vincent 5

1201 Genève

Tél. +41 22 715 00 88