Print Friendly, PDF & Email

Virginie Hours – Avril 2019

Le film « Astrid » tient à nous faire découvrir un pan méconnu de la vie de l’auteur Astrid Lindgren et qui a certainement marqué l’œuvre de celle qui répétait : « donnez aux enfants de l’amour, plus d’amour et encore plus d’amour – alors leur sens commun viendra tout seul.”

Astrid Lindgren occupe une place à part dans le cœur des suédois. Elle dont l’effigie orne un billet de 20 couronnes, a fortement marqué non seulement la littérature enfantine du pays mais également les mentalités avec ses personnages comme Fifi brin d’acier (Pippi långstrump), les frères Cœur de Lion (Bröderna Lejonhjärta), Karlsson sur le toit (Karlsson på taket) ou Emil. C’est ainsi que de nombreuses suédoises reconnaissent que la personnalité de Fifi qui vit seule avec un cheval et un singe, sans l’aide des adultes et qui est assez forte pour porter un cheval au-dessus de sa tête, les a persuadées que l’égalité des sexes n’était pas un vain mot.

Née en 1907 et issue d’une famille d’agriculteurs, elle vécut une enfance heureuse (« il y avait deux choses qui ont rendu notre enfance ce qu’elle était : la sécurité et la liberté ») faisant preuve très tôt d’un goût déjà prononcé pour la littérature et la facétie. Mais celle que son entourage surnommait affectueusement la « Selma Lagerlöf de Vimmerby » (du nom de l’auteur du « Merveilleux voyage de Nils Holgersson »), est séduite par le directeur du journal local et se retrouve enceinte à 18 ans dans une société fortement marquée par le Luthérianisme. Le film, ponctué par des lettres d’enfants écrites à l’occasion de son anniversaire, nous conte la perte de l’innocence et de l’insouciance, la prise de conscience de ce que signifie devenir mère et être responsable de quelqu’un d’autre que soit..

Très bien jouée par Alba August (fille du réalisateur danois Bille August et de l’actrice et réalisatrice suédoise Pernilla August), Astrid Lindgren perd sa pétillance et vieillit sous nos yeux, devient grave, prend de l’épaisseur, découvre la maternité et se bat pour s’occuper pleinement de son fils. « On sent que tu nous aimes bien, tu nous comprends » écrit un de ses lecteurs. Bien que le film soit parfois un peu long, il est aussi un bel éclairage sur les raisons qui ont pu motiver le choix des thèmes parfois difficiles qu’elle développera dans ses livres, comme la mort chez les frères Cœur de Lion et la résilience avec Fifi brin d’acier, renouvelant ainsi la littérature enfantine.

« Astrid » de  Pernille Fischer Christensen,

Avec Alba August, Maria Bonnevie

Date de sortie en Suisse alémanique : 6 décembre 2018

Date de sortie en Suisse romande et en France : 8 mai 2019

Othmar Ammann