Print Friendly, PDF & Email

“Aimez le chocolat à fond, sans complexe ni fausse honte, car rappelez-vous : “sans un grain de folie, il n’est point d’homme raisonnable” » aurait dit François de la Rochefoucault. Le chocolat vous attire depuis l’enfance ? Vous aimez les aventures qui ont du sens ? Vous avez le souci de l’équité et du goût ? Alors, rejoignez l’aventure Noa Noa Chocolat.

Fruit de la complicité de deux anciens étudiants de l’EPFL, le camerounais Alexis Touon et la genevoise Isabel, Noa Noa Chocolat se veut innovant avec son slogan « Tree to Bar ». Car c’est bien de cela qu’il s’agit : privilégier un chocolat fabriqué sans intermédiaire et à 100% bio directement à base des fèves (Trintario, Forastero et Criollo) recueillis des cacaoyers qui poussent dans la plantation familiale d’Alexis au Cameroun. Car Alexis a le cacao dans son ADN puisque tout petit, il cassait la cabosse et suçait la pulpe pour son goûter… Ce qui l’a incité, à la fin de ses études de mathématique et de trading, à mettre ses compétences au service de la plantation familiale et d’une idée de l’équité.

Afin de vérifier leur intuition, Isabel et Alexis ont pris contact avec le chocolatier Christophe Moret qui, en 2017 dans son atelier et à base des fèves directement données par Alexis, a produit les premières tablettes de Noa Noa Chocolat … dont la qualité répondait à tous les critères souhaités !

Et pourquoi « Noa Noa», une appellation qui rappelle un parfum haute couture ou une marque de vêtement ? « En hommage à mon père qui se prénommait Noa » nous confie Alexis.

L’objectif maintenant est de développer un partenariat avec la société Felchlin qui s’engage à produire le chocolat dit de «couverture » (produit semi-fini) afin ensuite de pouvoir fabriquer les tablettes et assurer le packaging. Ainsi, Alexis et Isabel garderont la maîtrise de la fabrication, de la récolte à la vente.

Leur ambition à terme ? Construire au Cameroun, une fabrique de tablette de chocolat afin de ne plus dépendre des multinationales. Car selon Alexis, les pays africains comme le Cameroun ne pourront vraiment se développer qu’en créant de la valeur, c’est à dire en ne se limitant plus à vendre la matière première mais en gérant le processus jusqu’au produit fini, en contrôlant totalement la qualité et en assurant une production bio 100% dans le respect du développement durable.

L’enjeu ? Il est aussi social car Alexis souhaite valoriser le travail lui-même, assurer un bon salaire à l‘ensemble des ouvriers de la plantation et développer en parallèle une production (avocat, mangue, etc) qu’il pourrait réserver au marché intérieur et non uniquement à l’exportation comme c’est trop souvent le cas. Car la clé du développement du pays se trouve également dans ces petits pas…

Où se procurer les tablettes Noa Noa Chocolat :

Aujourd’hui, les tablettes (teneur en cacao : 65%) sont fabriquées à l’espace chocolat/manufacture de Christophe Moret à Lausanne et sont vendues dans son magasin. Elles disposeront de leur propre packaging « Noa Noa Chocolat » à partir du mois de Juillet 2018.

Elles seront très prochainement en vente sur le site internet Noa Noa Chocolat.

Comment participer à l’aventure Noa Noa Chocolat :

  • En devenant les amis de Noa Noa Chocolat, en suivant l’évolution de l’aventure via Instagram ou Facebook, en apprenant plus sur la récolte et les procédés de fabrication… et en venant aux évènements organisés par Noa Noa Chocolat.
  • En participant à l’opération de crowdfunding qui sera lancée à compter du 25 Mai 2018.

L’Espace Chocolat

Avenue Frédéric-César-de-la-Harpe 27

1007 Lausanne

Tél. 021 616 77 11

contact@espace-chocolat.ch