Print Friendly, PDF & Email

L’offre sur papier parait peu engageante…et pourtant, c’est une adresse idéale pour un déjeuner en ville… la qualité des assiettes, le service aux petits soins et la douceur des assises m’ont conquise ! Qui se cache donc derrière cette enseigne au nom peu évocateur ?

 « Le Pilier » (référence aux piliers de la retraite, je vous le disais, pas très engageant) est en fait l’association d’un chef talentueux Claude Legras, le Floris à Asnières dont la réputation n’est plus à faire et de la société de prévoyance Les Rentes Genevoises. Côté cuisine, l’idée pour le chef démissionnaire du guide Michelin était de démocratiser encore davantage sa cuisine en en délivrant une version stylisée au plus grand nombre. Côté salle, l’objectif sans doute pour les Rentes Genevoises d’informer un plus large public de ses offres autour d’une expérience gustative agréable ??? Rassurez-vous, des sessions informatives sont effectivement organisées dans l’enceinte du restaurant mais seulement certains matins, tôt.

Le lieu, entièrement refait au printemps dernier, avec ses couleurs passées, ses lustres en fer forgé, ses chaises en velours ras et sa vitrine de présentation des mets qui sépare la salle du comptoir ne dégage pas beaucoup de charme au premier coup d’oeil. Mais finalement, une fois installé, on est plutôt satisfait d’avoir troqué une déco « tendance » pour un mobilier plus cossu mais tellement confortable… Mention spéciale pour les tables plus basses escortées de fauteuils dont on n’a pas envie de s’extirper pour retourner à ses obligations.

La carte…un régal ! Je n’ai pas encore tout essayé mais ce ne devrait pas tarder…

On vous parle d’une offre culinaire relativement simple en insistant sur le fait qu’il n’y a pas de point de chauffe et que tout se fait autour de cuissons vapeur ou au bain marie, certes, mais quand on sait que quelques plats ont été préparés en amont dans les cuisines du Floris et que la carte élaborée par Claude Legras est exécutée ici par une équipe dont chacun des 3 membres a à son actif une ou plusieurs expériences dans des cuisines « étoilées »… on comprend tout !

Il faut absolument goûter à la pizza végétarienne dont la pâte élaborée à base de choux fleur cuit vapeur émietté lié à du parmesan, apporte à la fois de la légèreté à une spécialité qui traditionnellement ne l’est pas, mais aussi d’autres saveurs très gourmandes.

Autres stars du menu, les « tartines »!

Je ne vous parle pas de celles que nos amis du Bénélux avalent en guise de déjeuner, mais de créations tout aussi esthétiques que savoureuses délicatement composées sur de très fines tranches de pain, telles de petites pièce montées. Il y en a pour tous les goûts, la «végétarienne » au concassé d’avocats et oeuf poché, la « gambas marinées au sumac » et la «vitello tonnato ».

La carte d’hiver nous promet prochainement des petits plats mijotés préparés dans les cuisines du Floris et présentés dans des mini cocottes mais aussi le retour de la délicieuse « quenelle de brochet », plat signature de Mr Legras, et qui m’évitera quelques kilomètres supplémentaires pour pouvoir la déguster…vivement les premiers froids !

Quant aux desserts, la barre est aussi très haute…

…puisqu’ils proviennent pour la plupart des ateliers de Christophe Renou, Meilleur Ouvrier de France (pâtisserie-chocolaterie fine « Mr & Mrs Renou de Carouge) complétée par deux créations des cuisines du Floris, la mousse au chocolat Toblerone, une « tuerie » et une tarte aux pommes comme on en fait plus… A noter, que le Pilier propose aussi tout au long de la journée sa carte de plats « froids » pour un déjeuner tardif ou un gouter festif ! C’est aussi une adresse à retenir pour un afterwork avec une proposition de tapas à partager et, fait rare, de très grands crus à déguster au verre pour se faire plaisir le temps d’un apéro de choix !

©photo : site web le Pilier

Pour couronner le tout, sous la houlette de Jonathan, directeur du restaurant, l’accueil est des plus avenants et le service irréprochable. Laura en salle, déjà croisée au Floris, irradie la salle de son sourire et semble jouer un tour de passe passe en troquant son joli tablier gris contre une toque noire derrière le comptoir…mais non, c’est sa jumelle Eva !!

Le Pilier

Place du Molard 11

1204 Genève

Tel : +41 22 810 80 55

lepilier.ch

Lundi au vendredi : de 8h00 à 20H00

Samedi : de 9h00 à 18H00

Sophie Bernaert

gastronome