Q comme… Qualités, quintette ou quorum… Et puis non! Ce sera Q comme… Les quais! Quoi de plus normal quand on vit les pieds dans les flots!

La ville de Genève est cernée par l’élément liquide. Vous pensez bien sûr, au Lac Léman, au Rhône ou à l’Arve, mais saviez-vous qu’il y a bien longtemps, des marais s’étendaient là où s’étendent aujourd’hui les Eaux-Vives?

Pour briser son isolement, la Cité du bord du lac est sortie de ses hauts murs et s’est avancée sur l’eau. De nouveaux quartiers comme Plainpalais, ou la Jonction, se développent au delà des anciennes fortifications. Rive droite, l’ensemble des Pâquis est construit sur des pâturages qui descendaient jusqu’au lac. Si l’on a guère de chance de rencontrer rue de Lausanne, un paysan menant ses bêtes “aux Pâquis” c’était encore chose courante au début du 19ème siècle.

Un mot sur ces voies qui ourlent la rade de Genève. Elles doivent leur renommée aux monuments qui jalonnent leur parcours ou aux événements qui se sont déroulés sur l’une ou l’autre rive. Il n’est pas difficile de saisir le “pourquoi” de certains noms comme celui du Mont-Blanc ou ceux choisis en hommage à des personnages célèbres : ainsi Gustave Ador ou le Général Guisan sont à l’honneur rive gauche, tandis que le souvenir du président américain Thomas W. Wilson pérennise la rive droite. Mais quittons Genève…

A propos de quais… Connaissez-vous le salon littéraire de la ville de Morges? Il s’agit du Livre sur les quais”. Ce rendez-vous annuel qui souffle en septembre prochain ses 7 bougies, doit son nom aux rencontres “auteurs/lecteurs” qui se déroulent sur les berges morgiennes, voire sur le lac. Lancé à l’initiative de quelques lecteurs passionnés, il décernera cette année deux prix littéraires dont l’un sera consacré aux œuvres pour la jeunesse.

Voilà encore une histoire de quai qui va faire parler d’elle!…