Print Friendly, PDF & Email

Nos deux aventuriers suisses, Bertrand Piccard et André Borschberg, enfin prêts !

Suite au sommet mondial de l’énergie et du développement durable qui s’est déroulé en janvier aux Emirats Arabes Unis, Solar Impulse 2 a décollé d’Abu Dhabi ce 9 mars afin d’effectuer un tour du monde incroyable: aucun carburant pour cet avion révolutionnaire, uniquement l’énergie solaire et des technologies du futur. L’idée que l’esprit pionnier et l’innovation contribuent à changer le monde, se perpétue à travers ce projet extraordinaire.

Solar Impulse 2 est un monoplace en fibre de carbone de 72 m d’envergure, plus grand qu’un Airbus 340 ou un Boeing 747, pour… 2300 kilos. Ses ailes remplies de plus de 17 000 cellules photovoltaïques alimentent quatre moteurs électriques et rechargent le jour des batteries au lithium pour lui permettre de continuer son vol la nuit tombée. Deux défis de vigilance et d’endurance: le survol des océans Pacifique et Atlantique. Cinq jours de traversée, avec comme seul soutien à bord, un stabilisateur, sorte de pilote automatique, qui permet à l’appareil de garder ses ailes à plat et une vitesse constante.

De nombreux changements par rapport à Solar Impulse 1, avec notamment une sécurité améliorée, de nouveaux matériaux et un cockpit modifié dans lequel se relaient les deux aventuriers solaires : Bertrand Piccard et André Borschberg. Il n’y a qu’une place à bord et les deux pilotes suisses ont chacun leur technique pour dormir par période de vingt minutes, le yoga pour l’un, l’auto-hypnose pour l’autre. Ces vingt minutes seront les seules pauses qu’ils pourront s’accorder lors des grands sauts au-dessus des océans.

Premier vol solaire de cette ampleur, le périple comprend 12 étapes avec 25 à 26 jours de vol effectif sur 5 mois. Asie, Inde, Chine, Amérique, Europe… A chaque atterrissage, une rencontre gouvernementale, un programme éducatif… Ce tour du monde se veut prosélyte afin de prouver que les énergies renouvelables peuvent accomplir l’impossible.

Nos deux explorateurs scientifiques tutoient les nuages afin d’apporter à l’humanité une évolution technologique majeure et respectueuse de la terre qui l’accueille depuis des millénaires. Ceci n’est pas une fiction mais bien la réalisation d’une vision susceptible de changer notre futur. Si vous souhaitez vivre les péripéties de cette épopée historique: http://info.solarimpulse.com/fr/the-adventure/premier-tour-du-monde-en-avion-solaire

Véronique Baligan-Bertrand, mars 2015

carnaval evolene