Print Friendly, PDF & Email

Marie-Christine Billa – Mars 2015

Marie-Christine connait tous les sentiers de la région. Son carnet vous propose des balades non loin de la ville pour vous mettre au vert quelques heures, ou des chemins plus montagnards.

Carouge est connue des genevois pour ses terrasses agréables mais avant de vous attabler, prenez le temps de découvrir la cité sarde. Laissez votre regard vagabonder, ne regardez pas vos pieds mais levez les yeux et vous aurez l’impression l’espace d’une heure et demie de partir dans une autre région.

Petites curiosités à découvrir entre amis:

    • Carouge fut fondée sur ordre du roi de Sardaigne pour concurrencer Genève, d’où son architecture différente de sa voisine et son atmosphère méditerranéenne.
    • Poussez la lourde porte de l’église Sainte Croix pour admirer son orgue et les petits confessionnaux en bois ainsi que la cloche exposée au fond de l’église.
    • Dans le hall de la Mairie sont exposés des monuments funéraires romainsCarouge existait déjà à cette époque sous le nom de Quadrivium, qui signifie carrefour. Deux voies impériales se rejoignaient au Rondeau puis allaient en direction de Genève vers le Bourg-de-Four.
    • Traversez le jardin de la Mairie, admirez les maisons typiquement carougeoises puis rejoignez le Temple de Carouge et l’une des fontaines Blavignac.
    • Les fontaines Blavignac sont classées monuments historiques. Au nombre de quatre, elles sont l’oeuvre d’un architecte, JD Blavignac, et servaient à faire venir l’eau potable au coeur de la ville.
    • Remarquez  les échoppes des artisans: potiers, céramistes, chapeliers, imprimeurs, tisserands, chocolatiers, horlogers, ainsi que les vieilles enseignes.
    • Revenez sur la Place du Marché, traversez par le passage à côté du café de la Bourse. La petite place vous offre une vue sur les cours intérieures des maisons carougeoises.
    • Rue Vautier remarquez la balance sur la façade au numéro 43, là où se trouvaient autrefois les anciennes halles.
    • Rue Ancienne admirez les maisons typiques du 8 au 30.
    • Reconnaissez en l’école de la rue Jacques Dalphin, l’école de Titeuf de Zep avec ses grands marronniers.
    • Passez une tête dans l’impasse au niveau du 10 rue du Collège pour regarder les coursives intérieures des maisons.
    • Revenez vers la rue du Marché pour prendre une pause bien méritée et profiter de la Dolce Vita carougeoise.

Si cette petite promenade vous a plu, l’agence Illico Travel (www.illico-travel) organise pour la ville de Carouge des visites guidées. Elle peut aussi vous concocter des balades sur différents thèmes: les jardins secrets, les artisans, l’histoire des rues, des chasses au trésor, des rallyes culturels ou gastronomiques…

Marie-Christine Billa, mars 2015

Balade facile, familiale

Accessible en poussette

Compter 1h30

Accès Tram 12 ou

Parking Sardaigne

Brocante les 1ers dimanche du mois

Marché les mercredi et samedi

Circuit 

Démarrer Place du Marché,

Eglise Sainte-Croix puis Mairie

Rejoindre le Temple

– Puis rue Saint Victor jusqu’à

la rue du Pont-Neuf.

Revenir par la rue Saint Joseph

Continuez rue Vautier puis rejoignez

la rue Ancienne

Poursuivez par la rue Fontanel

et Jacques Dauphin puis rue du College

Arrivée Place du Marché

Au fil de l'Allondon