Print Friendly, PDF & Email

Vous pourrez papoter tout au long de cette charmante balade facile et accessible à tous avec très peu de dénivelé. Jalonnée de panneaux pour vous guider au fil de l’eau et vous raconter la vie de ce petit cours d’eau, elle dure environ 3h.

Le Boiron descend des contreforts du Mont Tendre. Vous le rejoindrez à son embouchure sur le Léman, le remonterez en partie avant de le quitter pour redescendre sur Saint-Prex et revenir vers votre point de départ par le lac et les vignobles.

A mi-chemin vous pourrez vous arrêter à la Maison de la Rivière pour faire mieux connaissance avec l’écosystème qui vous entoure et faire connaissance avec la faune qui s’épanouit autour de ce cours d’eau. Profitez du snack et visitez l’exposition. Vous serez imbattable sur la Fario ou l’Arc-en-ciel mais aurez surtout profité d’un moment de cohésion avec la nature tout proche de la civilisation.

Le départ se fait à Morges depuis le parking du Petit-Bois. (Vous avez aussi la possibilité de vous garer au Parking de la Maison de la Rivière si vous venez en voiture et voulez raccourcir le trajet). Le sentier que vous allez suivre traverse quatre communes : Morges, Tolechenaz, Luly et St Prex. Il fait sept kilomètres, est ponctué de douze panneaux  pour vous informer, ainsi que de plusieurs sites de pique-nique. Suivez-nous  pour cette jolie balade sur la Côte.

Nous longeons le lac avant d’arriver sur la plage du Boiron qui s’est formée autour de l’embouchure de la rivière éponyme. Depuis cette embouchure nous nous enfonçons dans la forêt. La lumière joue avec les feuilles qui crissent sous nos pas. L’eau vert translucide est calme et scintille tous feux dans son dernier élan jusqu’au lac. Nous arrivons très vite à la maison de la Rivière, un centre qui accueil le public avec une exposition permanente et des activités pédagogiques.

Suivons nos petites traces jaunes ainsi que le dessin bleu de la truite sur les arbres. Nous arrivons vers des jardins potagers et des ruchers avant de nous enfoncer de nouveau dans la forêt. A partir de ce point, le Boiron se faufile et chantonne en rebondissant entre les rochers, parfois généreux et peu profond, à d’autres endroits en peu plus serré, offrant ainsi des trous d’eau pour les truites.

La rivière connait quelques méandres, le Boiron se perd parfois avant de le retrouver un peu plus loin.  Vous suivrez ainsi sont lit jusqu’au moment où vous allez bifurquer pour descendre sur Saint-Prex, émergeant du sous-bois pour retrouver l’ambiance du bord du Léman.

Deux ponts de bois nous permettent d’aller d’un côté à l’autre avant de rejoindre les champs et vignes qui nous annoncent les premières maisons du pittoresque village médiéval.

Nous descendons vers le vieux bourg en admirant au passage la charmante église et ses vignes en contrebas : c’est sans doute un des plus jolis villages sur le lac et l’endroit parfait où faire une pause.

Une halte s’impose à l’Artisan Gourmand, un salon de thés non loin de la porte de la ville. Une vraie tentation pour les becs sucrés et les autres : les sandwiches et salades sont aussi fort appétissants.

Il est temps de rentrer. Pour ceux qui souhaitent écourter le trajet la gare n’est qu’à deux pas et le train vous ramènera à Morges (il faudra ensuite rejoindre le parking à pieds). Nous préférons rentrer par le chemin, longeant les rails au milieu des vignes, cet itinéraire nous permettant cette fois de surplomber le lac et d’avoir une vue magnifique sur le Jura et les Alpes. Une petite partie est très proche des rails et vous demandera de gérer les enfants et tenir les chiens durant quelques minutes. Mais ensuite ils pourront courir tout leur saoul. Mais sans trop de bruit car quelques rencontres sont possibles. Hormis les truites qui se cachent lorsqu’une ombre vient sur la rivière, nous avons eu la chance de rencontrer hérisson et écureuil.

Un seul regret pour ma part ne pas avoir pris de bottes qui m’auraient permis de mieux m’approcher de l’eau.

Image Morges Tourisme