Print Friendly, PDF & Email

Virginie Hours – mai 2020

On attendait depuis longtemps «Switzerlanders » de Michael Steiner sur nos écrans… Car ce documentaire pas comme les autres a été conçu et pensé par les suisses et pour les suisses (mais pas que…).

Tout un programme !

La genèse du projet

En 2011, un documentaire particulièrement audacieux est présenté au festival de Sundance, “Life in a day” : produit par You tube, Ridley Scott Associates et LG Electronics, il ambitionne de montrer la vie des hommes durant une journée. Dans cet objectif, le réalisateur Kevin MacDonald avait récolté plus de 80 000 clips envoyés par des internautes du monde entier et en avait sorti ce documentaire étonnant de 94 minutes.

En juin 2019, l’idée est reprise par le groupe médiatique Tamedia qui, en collaboration avec AXA, Coop, les CFF, Sunrise et Swiss, invite à son tour des internautes, suisses cette fois-ci, à envoyer une vidéo emblématique de leur vision du pays. 1400 heures de films seront récoltées, venues des quatre coins du pays, qui serviront de matrice à un documentaire de 82 minutes synthétisant une belle journée d’été 2019 en Suisse.

« Switzerlanders » est né !

Le résultat est visible à compter du 21 mai 2020.

La Suisse, pays mosaïque :

8 millions d’habitants, 26 cantons, 4 langues nationales, des lacs et des montagnes… Qui pense connaître la Suisse et les Suisses ? Le documentaire a l’ambition de nous convier à un drôle de voyage qui débute par une magnifique nuit étoilée et se termine avec des soleils couchants et un volet qui se ferme sur la nuit. Entre les deux, nous contemplons une succession de tableaux grandioses, intimistes, touchants, naïfs, revendicateurs, souvent drôles… Michael Steiner réussit la prouesse de nous présenter un miroir magique, peuplé de familles, de soldats, de montagnards, de jeunes manifestants, d’un bébé, de personnes âgées… Certains parlent, d’autres non, certains se chamaillent, d’autres chantent. Le rythme est rapide, dense, magnifiquement soutenu par la musique de l’américain Michael Stearns. On termine ce film un peu abasourdi, comme après un jet lag…

C’est le trublion du cinéma suisse, Michael Steiner, qui a été désigné pour être le réalisateur de ce projet. Pas étonnant pour quelqu’un qui avait déclaré : « je fais toujours le contraire de ce que je viens de faire ! »

Après des thrillers (La nuit des arlequins), des comédies (Mon nom est Eugène, Le formidable envol de Motti Wolkenbruch) ou des films plus politiques (Grounding), il s’attaque cette fois-ci à un univers bien différent : le documentaire sachant que selon lui, « Switzerlanders n’est pas un film documentaire au sens classique du terme ».

En effet, aucune des images ne vient de sa caméra, toutes les contributions lui ont été envoyées par des particuliers qui ont souhaité partager leur vision du pays ou de leur vie en Suisse. Son travail consistait donc plus à “trouver et à sélectionner les tranches de film qu’à mettre en scène”, puis à les agencer de manière à trouver un rythme cohérent et percutant. Avec un objectif précis : « essayer de montrer aux gens de ce pays à quoi ils ressemblent, qui ils sont » nous dit-il. Et pour cela, il a pu s’appuyer sur la musique du film. Car l’américain Michael Stearns (Chronos, Baraka), qu’il définit comme « l’un des meilleurs compositeurs actuels », a accepté de vivre l’aventure. «  Et sa musique porte réellement tout le film » reconnaît-il.

Est-ce que sa vision de la Suisse a changé au cours de l’élaboration du documentaire ? « Non », assure-t-il. « Elle est encore très positive ! » D’ailleurs, il planifie de passer ses prochaines vacances comme d’habitude en Suisse, et plus spécialement à Zurich. « Pendant les vacances d’été, la ville est paradisiaque et très détendue. Sinon j’aime beaucoup d’endroits dans les montagnes et je trouve que la vallée de Binn et Zermatt sont des lieux particulièrement beaux ».

.

“Switzerlanders” de Michael Steiner

avec tous ceux et celles qui ont envoyé leurs contributions

Date de sortie en Suisse : 21 mai 2020

En raison du coronavirus, pas de projection en salle.

Disponible en DVD et VOd (ITunes, Teleclub, UPC, myfilm.ch)

Othmar Ammann
Agnès Martin-Lugand
Un évidence roman
Ô vous, soeurs humaines
Mountain film
Y aura-t-il trop de neige à Noël
Céline Van Till
Amélie Antoine
The handmaid's Tale Sacha Després bythelake
Gilles Paris
Légère et court-vêtue Antoine Jaquier
La déposition
les lettres de rose
Yves Saint Laurent film