Print Friendly, PDF & Email

Sonia Jebsen – mai 2020

@Musée Château de Prangins

“Et plus si affinités… Amour et sexualité au 18e siècle” au Musée Château de Prangins, du 21/05/20 au 11/10/20

Le petit Chalet du Royal savoy

Aujourd’hui, la sexualité, frontale ou suggérée, est omniprésente dans le flux incessant des images véhiculées dans les médias et le business du divertissement. « C’est vendeur ! », claironnent à l’unisson les spécialistes du marketing. Mais la sexualité n’a-t-elle pas toujours été une machine à fantasme ? Au-delà de la procréation, il est aujourd’hui fort heureusement admis en Occident que la quête de plaisir est indissociable du consentement mutuel et en pleine conscience. Qu’en était-il au 18e siècle ? À quels niveaux s’érigeaient les barrières de la censure, de l’acceptable et du punissable ? Avait-on le choix de son, sa ou ses partenaires ? Autant de questions auxquelles l’exposition Et plus si affinités… donne des réponses parfois surprenantes, toujours documentées.

(Source : communiqué de presse)

@Fondation Bolle/Musée Alexis Forel, Morges

“Pompiers ! Du tocsin au 118”, à la Fondation Bolle et Musée Alexis Forel, du 20/05/20 au 13/09/20, Morges

Le Musée Alexis Forel et l’Expo Fondation Bolle à Morges ouvrent pour la première fois leurs portes à l’univers des pompiers d’hier et d’aujourd’hui, du mythe à la réalité. Le feu et sa fureur, les tempêtes et les inondations anéantissent aveuglément tout ce qui se trouve sur leur passage en ne laissant parfois que ruines et souvenirs. En leur faisant face en toutes circonstances, la figure du pompier, soldat du feu, s’impose en héros !

Au-delà de la réalité, il domine aussi de nombreuses fictions littéraires ou cinématographiques comme dans Chaplin Fireman, La Tour infernale ou Backdraft. Et très tôt, il habite l’imaginaire de l’enfant qui se rêve en pompier… Provenant de collections publiques et privées, de photographies, films d’archives et de témoignages, véhicules et objets originaux donnent à cette exposition une dimension concrète et spectaculaire qui s’adresse aussi bien au spécialiste qu’au grand public.

(Source : communiqué de presse)

@Chez Calvin, Las Ramblas de Ginebra, Genève

Las Ramblas de Ginebra, Chez Calvin, du 11/05/20 au 11/09/20, Genève

Le petit Chalet du Royal savoy

Le temps d’un été, du 11 mai au 11 septembre, au coeur de Genève, le restaurant Chez Calvin vous emmène dans un fabuleux voyage éphémère autour de l’Espagne. Inspiré des Ramblas de Barcelone et du fameux marché de la Boqueria, l’été sera rythmé par la sangria, des cocktails rafraîchissants, des discussions endiablées et bien entendu d’une sélection gourmande de tapas. C’est dans un décor végétal et fleuri (salle et terrasses) que l’équipe vous accueille en toute décontraction vêtue de bermudas et polos blancs.

Pour vous régaler :  une généreuse carte “Tapas” avec 12 plats froids et 12 plats chauds, un poisson frais chaque jour préparé “à la plancha” ou au “gros sel”, des salades croquantes, tartares épicés, ou encore poissons grillés. Sans oublier la carte des vins qui vous fera voyager dans toute la péninsule ibérique (Rioja, Ribera del Douro…)

Ouvert du mardi au samedi, midi & soir, réservations conseillées.

Le soir, 2 services : à 19h et 21h

Mesures sanitaires : tables de 4 couverts, espacement de 2 métres entre les tables, gel hydroalcoolique, séparateurs au bar, désinfection totale des tables entre chaque client.

(Source : communiqué de presse)

Oeuvre de Paul Signac (1863-1935)
Mine de plomb et aquarelle sur papier fort, signé (23,5cm x 43,5cm)
Paris, la Seine au Pont Saint-Michel

Genève Enchères

 Vente aux enchères publiques, les 16, 17 et 18 juin 2020

Exposition publique du 9 au 14 juin 2020, de 12h à 19h, rue de Monthoux 38, Genève 

Le petit Chalet du Royal savoy

L’équipe de Genève Enchères a bouclé la mise en place de la prochaine vente aux enchères prévue en avril dernier et reportée en juin. Olivier Fichot, le commissaire-priseur, a confirmé que toutes les dispositions de sécurité et d’hygiène sont prévues pour accueillir le public durant l’exposition des lots avant la vente.  Les secteurs des arts et de la culture ont subi de plein fouet cette crise mais le domaine des enchères s’en sort sans trop de dégâts, dit-il.  La plupart des maisons ont misé sur la vente en ligne et le résultat est positif. Les acheteurs sont bien présents.

Depuis sa création, Genève Enchères effectue une  partie de ses ventes au travers du virtuel. Mais Me Olivier Fichot met en avant son rôle de commissaire-priseur pour animer physiquement les ventes et de ce fait, motiver les potentiels acheteurs. Ces derniers auront le plaisir de découvrir parmi la multitude d’objets quelques lots très intéressants comme une esquisse  de Renoir “Oedipe Roi”, un recueil de Paul Eluard illustré par Man Ray, ou une collection de voitures miniatures (30), ainsi qu’une très belle aquarelle du peintre français,  Paul Signac (1863-1935)…

(Source : Olivier Fichot,  Genève Enchères)

monica de cardenas, silvia gertsch, artgeneve 2020, salon d'art
Théâtre au jardin - le Rosey
Christina Oiticica
Hodler Pully
chaplin's world
SIHH