Print Friendly, PDF & Email

Sonia Jebsen – mai 2020

©Galerie Aarlo u Viggo

Camille Tellenbach-Montandon baigne dans l’art depuis sa plus tendre enfance. Petite-fille de galeriste, fille d’artiste, elle soutient une sélection de créateurs suisses avec passion et détermination. L’aventure débute au travers d’expositions itinérantes, un concept qui s’avère finalement lourd à porter en solo. Mais “un échec” ouvre toujours la porte à une nouvelle opportunité. Ne jamais abandonner quand on y croit dur comme fer. Il ne manquait à Camille qu’un espace physique. Il était présent dans sa vie : sa maison d’enfance à Buchillon, village coquet sur la rive vaudoise du Léman. La galerie “Aarlo u Viggo” voit le jour.

Curieuse professionnelle, Sonia part toujours un appareil photo à la main, pour partager les beautés de la région ou sa passion pour l’art et les artistes.

Suite au décès de son beau-père, François Perrelet, architecte et peintre, en 2013, l’idée germe d’investir cette maison déjà riche de créativité. A l’été 2019, la vie met sur son chemin un couple, Jean-Marie Reynier et Ondine Jung, fondateurs de l’agence du Lion d’Or, micro magie et communication visuelle, à Perroy. Le coup de foudre artistique est réciproque. Ils boostent la visibilité de la galerie Aarlo u Viggo grâce au site internet et aux réseaux sociaux redonnant à Camille l’envie d’exposer. Le projet devient réalité en novembre 2019, l’inauguration officielle remporte un vif succès.

Ce lieu atypique, Camille l’a conçu aux antipodes des espaces d’exposition conventionnels. Les grands murs blancs et à l’ambiance aseptisée, très peu pour elle ! Et pour ajouter au charme de ce lieu dédié à l’art contemporain, la vue surplombant le lac est un régal. La lumière naturelle et changeante fait vibrer les oeuvres différemment au gré de la météo. Progressivement, l’espace Aarlo u Viggo s’est agrandi pour occuper actuellement 120m2 au premier étage. Très attachée à son beau-père, la galeriste a conservé ses oeuvres graphiques et colorées accrochées dans différents coins de la demeure familiale. Un lien harmonieux existe entre passé et présent.

©Galerie Aarlo u Viggo
Camille Montandon-Tellenbach

La propriétaire des lieux fonctionne au coup de coeur artistique et amical. Elle nous sert de guide et présente chacune de ses pépites. On découvre entre autre  les “crânes“ de l’artiste et éditeur, Jean-Marie Reynier, couchés sur papier ou en mini sculptures et les aquarelles très “natures” de sa compagne Ondine Jung. Les nus féminins de la lausannoise Dahflo sont dessinés à la pipette en un seul trait. Dans le bureau couleur d’orange, les indiens à plumes de Barthélémy Grossmann nous interpellent car très flashy. Mais stop, nous ne dévoilerons pas toutes les merveilles exposées.

Lors de notre passage à la galerie, une des artistes était présente, il s’agit d’Ondine Jung. Une exposition lui sera consacrée du 15 juin au 15 août prochain. C’est avec une douce euphorie qu’elle nous parle de créativité, de nature, de beauté en dévoilant une profusion d’encres et aquarelles colorées de noir et blanc, de verts, de bleus… Graphiste formée à l’ERACOM, Ondine complète sa formation dans des agences à Paris et à Bâle. “J’ai toujours utilisé le dessin comme un outil précieux” dit-elle d’entrée de jeu et s’avoue chanceuse de collaborer avec Camille dans le cadre merveilleux de la galerie.

©Galerie Aarlo u Viggo
Ondine Jung

Créer pour Ondine Jung est une manière de se défouler, et de communiquer son amour de la nature. Rien de revendicateur dans son travail. D’une voix discrète elle explique :  “Suivant mon humeur du moment, je joue avec les couleurs. L’aquarelle permet de les diluer, et donner de la légèreté et de la transparence au sujet” : une rivière, un caillou, du feuillage, les chevaux et les chats qu’elle affectionne particulièrement. “Je me ressource dans la nature,  c’est essentiel pour ma créativité”.

Et le papier sur lequel elle dessine, d’où provient-il ?  Réponse de l’artiste : “J’accumule les différentes sortes  avec mon compagnon, Jean-Marie Reynier”. Cette feuille de papier par exemple a 150 ans et porte en elle beaucoup d’histoire et de matière”. Et tout à coup l’oeuvre prend une dimension émotionnelle supplémentaire. Nous avons eu le plaisir de découvrir en prime time le travail d’Ondine Jung. Pour faire le plein de douceur, d’air, d’eau et de vert, ne manquez pas l’accrochage qui débute le 15 juin.

Galerie Aarlo u Viggo

1, rue Roger de Lessert

1164, Buchillon, Suisse

(1er étage)

aarlouviggo@gmail.com

Ouverture : Jeudi, vendredi et  premier samedi du mois de 14h à 20h et sur rendez-vous

Le petit Chalet du Royal savoy

Marie-Christine Billa pour Bythelake
monica de cardenas, silvia gertsch, artgeneve 2020, salon d'art
Au fil de l'Allondon
MCBA
Nages en eau froide en Suisse
nage de nuit geneve
Othmar Ammann
Agnès Martin-Lugand
Un évidence roman
Théâtre au jardin - le Rosey
burlesque geneve
Vevey Eiffel
Mémoire d'Ecolier
Art Now Genève Frédéric Elkaïm
Christina Oiticica
Florimont diamants
Théâtre aux Jardins du Rosey
Hodler Pully
Ultima Gstaad
Ô vous, soeurs humaines
Mountain film
Y aura-t-il trop de neige à Noël
chaplin's world
Céline Van Till
Amélie Antoine
Maquereaux marinés
brosse à cheveux
rollerski
The handmaid's Tale Sacha Després bythelake
Gilles Paris
Légère et court-vêtue Antoine Jaquier
Virginie Basselot cheffe le Réserve
l'epicerie de bossey