Sonia Jebsen – juillet 2020

© Musée d’art et d’histoire de Genève, photo : B. Jacot-Descombes

Gilbert Albert, Joaillier de la nature, au Musée d’art et d’histoire, Genève, du 10/07 au 15/11

Cet été, le Musée d’art et d’histoire se pare de ses plus beaux atours avec une exposition hommage à Gilbert Albert, décédé il y a quelques mois. En 2016, la fondation créée par le célèbre joaillier genevois faisait don d’une centaine de pièces au MAH, lesquelles seront à découvrir, auprès de bijoux d’autres créateurs, eux aussi inspirés par la nature.

Mais davantage qu’une rétrospective, cette exposition veut inscrire le travail de Gilbert Albert dans l’histoire du bijou moderne, mettre en lumière le caractère unique, voire pionnier, de ses oeuvres et évoquer sa forte personnalité.

Le vernissage sera diffusé en direct jeudi 9/07 dès 18h30 sur la page Facebook du musée.

(Source : dossier de presse du Musée d’art et d’histoire)

©LookingForParadise©Clément_Martin.jpg

Aux confins de la cité, Lausanne

du 7/07 au 12/07

La 49e édition du Festival de la Cité est annulée, bienvenue Aux confins de la Cité. Du 7 au 12 juillet, danse, théâtre, musiques, conférences marchées, ateliers et spectacles pour enfants se déploient sur plusieurs sites en ville de Lausanne. Au total, une trentaine d’artistes, parmi lesquels : Alessandro Sciaroni, Marie-Caroline Hominal, la Cie Coup de Poker, Les 3 points de suspension la Cie Snaut, Joël Maillard, La Bocca della Luna, Muriel Imbach, Catastrophe nue, Raphelson, Arlt, Badnaiy, Komfortrauschen, One Sentence. Supervisor, Your Fault ou Omni Selassi.

Pour garantir une belle expérience aux publics, et ce malgré les conditions spécifiques d’accueil et de respect des normes sanitaires, les différents lieux ont été choisis avec une grande attention. Des espaces singuliers, aussi bien urbains que verdoyants, dans lesquels s’inscrivent des projets in situ ou des scènes légères. Des environnements qui soulignent par leur simplicité toute la force des projets des artistes.

(Source : communiqué de presse)

©Audemars Piguet

Le Musée Atelier Audemars Piguet,

Le Brassus, Vallée de Joux

Le Musée Atelier Audemars Piguet plonge les visiteurs au cœur de l’univers culturel, passé, présent et futur de la marque. Espace d’arts vivants et de rencontres, il incarne l’engagement de la Manufacture à perpétuer la Haute Horlogerie dans la vallée de Joux et au-delà. Espace d’arts vivants et de rencontres, il incarne l’engagement de la Manufacture à perpétuer la Haute Horlogerie dans la vallée de Joux et au-delà. Le Musée Atelier offre aux visiteurs une proximité unique avec les artisans et les horlogers de la Manufacture et une immersion au cœur de leur savoir-faire. Une invitation à comprendre comment naissent les prouesses mécaniques et esthétiques qui rythment le musée.

(Source : site internet du Musée Atelier Audemars Piguet)

Pascal Bettex ©Spirale Aigle

Spirale Aigle, exposition d’art cinétique, du 01/07 au 31/10, Aigle

Désireuse de soutenir la culture sous ses différentes formes, la ville d’Aigle propose pour cet été une synthèse et une immersion totale dans l’art cinétique, à l’enseigne de l’exposition Spirale. Après deux années marquées par le succès des œuvres installées dans le Parc de l’Aiglon, Spirale passe une nouvelle étape et investit le premier espace d’art cinétique de Suisse-romande, pendant 2 mois, dans les murs de l’Espace Graffenried à Aigle.

Les visiteurs de cet été découvriront tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, plus de 25 œuvres, dont les dimensions varient de 30 cm à 8 mètres de haut. Les artistes exposés sont Pascal Bettex, Charles Morgan, Nicolas Bamert, K-Soul, Raoul Thonney, Y’a q’A, René Progin, Dominique Andreae. Gratuit et représentatif de cet art du mouvement, Spirale s’adresse à tous les publics, sans distinction d’âge. Les œuvres présentes vont amener le spectateur vers des découvertes et des sensations alliant lumière, mouvement et mystère.

(Source : communiqué de presse)

monica de cardenas, silvia gertsch, artgeneve 2020, salon d'art