Print Friendly, PDF & Email

Sonia Jebsen – Décembre 2019

Catherine Destivelle face au Mont-Blanc ©PascalTournaire

“Grimpeuses des cimes”

L’alpinisme féminin du 19e siècle à nos jours, du 20/12/19 au 26/04/20, à la Maison forte de Hautetour, Saint-Gervais/Mont-Blanc

A travers une série de plaques stéréoscopiques prises dans les années 1920 et ayant appartenues à Marguerite Picard – Camuset, alpiniste originaire des Contamines-Montjoie et membre du Groupe de Haute-Montagne, cette exposition propose de revenir sur l’histoire des grandes figures féminines de l’alpinisme. Grâce aux nombreuses photographies, documents d’archives et récits d’ascensions, prêtées par des institutions et des particuliers, l’exposition « Grimpeuses des cimes. L’alpinisme féminin du 19e siècle à nos jours » met en lumière les parcours de ces femmes que l’on oublie bien souvent.

Les modes et les représentations de la femme alpiniste seront abordés autant que les questions des pratiques genrées. De Marie Paradis à Catherine Destivelle, en passant par Henriette d’Angeville, Madeleine Vallot, Marguerite Camuset, Claude Kogan, Jeanne Franco et bien d’autres, l’exposition retrace leur histoire et à travers elles, renvoie celle du Féminisme et de l’émancipation des femmes.

“Si l’alpinisme a été un moyen pour ces femmes d’acquérir une vraie liberté sociale, la plupart d’entre elles n’aspiraient qu’à une chose : vivre leur passion pour la montagne et ressentir la joie et l’excitation de l’aventure. Aujourd’hui les femmes sont toujours très minoritaires dans le milieu de l’alpinisme. Sur les mille cinq cent guides français, on compte moins de quarante femmes. Martine Roland est la première femme guide, en 1983 ! Quant à la Compagnie des guides du Val Montjoie, il n’y en a qu’une seule.” (extrait/texte de l’exposition)

(Source : dossier de presse)

Horaires d’ouverture :

Mar-Sam-Dim : 14h – 18h

Mer-Jeu-Ven : 10h – 12h30 et 14 – 18h

Sationnement : centre ville / parking souterrain gratuit de l’Espace Mont-Blanc

“Frison-Roche, l’homme de la neige et du sable”,

exposition  jusqu’en juin 2021,

Chamonix, France

En partenariat avec la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix, une exposition en plein air retrace, en une trentaine de panneaux, la vie de Roger Frison-Roche, guide exemplaire, écrivain et conférencier apprécié d’un large public. On y découvre l’incroyable diversité de ses aventures, en même temps que des curiosités, aussi bien en montagne que dans les déserts brûlants du Sahara ou les étendus glacées du Grand Nord. Réalisée par Catherine Cuenot à partir du Fonds Frison-Roche, cette exposition produite par la Compagnie des guides de Chamonix, marque le premier acte du bicentenaire de la Compagnie qui sera célébré en 2021.

Originaire d’une famille savoyarde du Beaufortain, Roger Frison-Roche est né à Paris en 1906. Rêvant de montagne, il arrive à Chamonix en 1923, engagé comme secrétaire-interprète au syndicat d’initiative en vue des premiers Jeux Olympiques d’hiver qui auront lieu l’année suivante. Alpiniste, guide, écrivain, résistant, aventurier, grand-reporter, globe-trotter, cinéaste… Roger Frison-Roche a traversé le XXe siècle avec une passion inextinguible pour la montagne et les étendues désertiques. L’auteur de “Premier de cordée” qui inspira tant de vocations parmi les futurs guides et fit découvrir la montagne à tant de lecteurs, s’est éteint à Chamonix en décembre 1999, il y a tout juste 20 ans, laissant une empreinte indélébile dans cette vallée qu’il aimait tant.

“La montagne est vivante ! On l’oublie trop facilement. Elle naît, elle vit, elle meurt. Elle frémit aussi parfois, et ce simple frémissement suffit à déclencher des catastrophes” Roger Frison-Roche

(Source : dossier de presse)

Exposition visible :

  1. Allée du Majestic au coeur de Chamonix
  2. La Chamoniarde, Maison de la montagne, 190 place de l’église, du lundi au samedi de 9h à 12h, et de 15h à 18h

monica de cardenas, silvia gertsch, artgeneve 2020, salon d'art
Théâtre au jardin - le Rosey
Christina Oiticica
Hodler Pully
chaplin's world
SIHH