Print Friendly, PDF & Email

Sonia Jebsen – mars 2020

“Woman” de Yann Arthus-Bertrand et Anastasia Mikova

sur grand écran à partir du 11/03/2020

Woman

Après le film « Human » sorti en 2015, le photographe Yann Arthus-Bertrand nous propose, en association avec la cinéaste et journaliste d’origine ukrainienne Anastasia Mikova, un tableau le plus complet possible de ce que signifie être une femme aujourd’hui. Fruit de l’interview de près de 2000 femmes à travers près de 50 pays différents, le documentaire « Woman » aborde des sujets variés mais complémentaires comme l’amour, l’émancipation, le pouvoir ou le corps et ses tabous.

«  En nous faisant confiance, ces femmes nous ont investi d’une grande responsabilité : faire en sorte que leurs voix soient entendues. Pour que demain, celles qui représentent la moitié de l’humanité ne soient plus jamais considérées comme « le sexe faible » «  ont déclaré Yann-Arthus Bertrand et Anastasia Mikova.

Soirée exceptionnelle le 13 mars au cinéma Les Scala (Genève), à 20h45 en présence du réalisateur Yann Arthus-Bertrand.

“Dans la peau de ma femme”, de Benoît Labanière, à la Comédie de la gare, Genève, jusqu’au 04/04/20

Pitch : 

Suite à une scène de ménage le jour de la Saint-Valentin, Cécile a fait un voeu. Elle a souhaité que son mari, Fred, se retrouve une seule journée à sa place. Le lendemain, le voeu a été exaucé. Fred se retrouve dans le corps de Cécile et Cécile, dans le corps de Fred. La visite inopportune de leur meilleur ami les oblige à jouer le rôle de l’autre.

“Dans la peau de ma femme” est une comédie de moeurs où hommes et femmes apprendront beaucoup d’eux-mêmes.

Spectacle : du jeudi au samedi, à 19h30

Tarifs : Catégorie 1 : chf 38,-  / Catégorie 2 : chf 29,-  et une surprise vous attend en ligne avec le code 10 ans!

Billetterie : http://www.uptown-geneva.ch

tel : +41 (0) 78 851 75 75

“Elles, dans l’objectif d’Ernest Piccot”, exposition hors les murs, 25 Boulevard des Promenades, Musée de Carouge  (date reportée à l’automne 2020)

Être une star, incarner un personnage de cinéma, ne serait-ce qu’une journée, et en garder précieusement le souvenir : elles ont pu toucher du doigt ce rêve américain dans l’atelier d’un photographe carougeois. Ernest Piccot possédait un studio à la place du Marché et ses portraits des années 1930-1950 nous plongent dans une époque où le glamour révèle la force et la sensualité des femmes. Empruntant poses, accessoires et lumière aux codes du cinéma hollywoodien et de la mode, il a transcendé des modèles souvent anonymes. Il nous livre leur image dans cette exposition qui s’inscrit également dans le thème du Printemps carougeois, consacré, cette année aux femmes.

(Source : communiqué de presse – Musée de Carouge)

monica de cardenas, silvia gertsch, artgeneve 2020, salon d'art
Théâtre au jardin - le Rosey
Christina Oiticica
Hodler Pully
chaplin's world
SIHH